Navigation path

Additional tools

Portugal

Un catalyseur du changement structurel dans le nord du Portugal

Norte, Portugal

RegioStars 2013 FinalistLe Parc scientifique et technologique de l’Université de Porto (UPTEC) est un élément clé de la stratégie adoptée par l’université pour tirer parti de son importante capacité de création de connaissances et de développement du capital humain. En encourageant les jeunes entreprises et les centres d’innovation, avec l’aide des universités, cet écosystème joue un rôle majeur dans le développement durable de la région du Nord du Portugal (Norte), ne serait-ce que par la création d’environ 800 emplois.

La région Norte dépendait traditionnellement d’industries de basse technologie orientées vers l’exportation, comme le textile, les chaussures et l’ameublement. Sous la pression de plus en plus forte de la mondialisation, de nombreuses entreprises de la région s’efforcent de donner à leurs produits une valeur ajoutée en améliorant leurs processus. D’autres cherchent à se spécialiser dans des secteurs émergents tels que les équipements scientifiques, les moulages et les systèmes d’information. La région est également confrontée à un autre défi: le faible développement des activités de R&D dans ses entreprises.

Le plan d’innovation de la région Norte a recentré la politique sur des atouts spécifiques de son économie et de ses universités. Parmi ses secteurs prioritaires figurent la santé, les TIC et les technologies de production, les industries créatives, les technologies marines et les autres activités en rapport avec la mer. Le projet UPTEC s’inscrit dans le droit fil de ce plan avec son objectif de spécialisation intelligente, qui doit contribuer à l’émergence d’une économie à plus forte intensité de connaissances.

Quatre pôles pour un projet

Le projet a été organisé en quatre pôles. UPTEC TECH, le Centre de technologie, est le plus grand. Il a pour vocation de promouvoir et de valider les projets à destination des entreprises axés sur la technologie (émanant principalement des connaissances et des compétences de l’Université de Porto). Il a accueilli un groupe d’entreprises et de centres d’innovation actifs dans des domaines tels que l’énergie, l’efficacité énergétique, les polymères et matériaux composites, les TI et les communications, et la robotique.

Le deuxième pôle est l’UPTEC PINC (Centre d’industries créatives). Il utilise l’expertise créative et culturelle de l’université en aidant les entreprises actives dans des domaines économiques tels que le cinéma, la vidéo et l’audiovisuel, la télévision et la radio, l’imprimerie, la conception, les arts visuels et du spectacle, l’architecture, la musique, le divertissement et les logiciels éducatifs. Sa situation, dans le centre urbain du port de Porto, favorise la réhabilitation de cette zone.

Le troisième pôle, UPTEC Marine, contribue à l’incubation d’entreprises technologiques du secteur maritime en encourageant le développement de nouveaux biens et services. Il s’appuie sur l’expertise de l’université dans de nombreux domaines, qu’il s’agisse de pêche, de protection de l’environnement, d’énergie houlomotrice, de transport maritime ou de tourisme.

UPTEC Bio est le quatrième pôle du cluster. Il fait essentiellement appel aux connaissances et aux compétences de l’université en matière de biotechnologie. Il a apporté un soutien à des centres d’innovation dans des domaines tels que la biotechnologie, les produits pharmaceutiques, la santé et la chimie.

Augmentation des possibilités d’emploi

De manière générale, UPTEC a été conçu pour induire, à long terme, un changement structurel du système d’innovation de la région Norte. Il a toutefois déjà livré des résultats impressionnants sur le plan de la création d’entreprises et du renforcement des qualifications du personnel. Au total, quelque 110 entreprises ont été créées, dont 95 en phase de démarrage, cinq grandes entreprises et cinq centres d’innovation privés. Ces chiffres mettent en lumière le potentiel de création d’entreprises du projet et son effet attractif sur les investissements étrangers directs (IED) dans la région. Sur les 800 emplois créés, 13 % ont été attribués à des titulaires d’un doctorat, 23 % à des titulaires d’un Master et 59 % à des titulaires d’un brevet professionnel.

UPTEC est considéré comme un projet innovant au regard de sa structure à pôles multiples, de son ouverture à l’internationalisation et, surtout, de sa volonté de mettre à profit les principaux atouts de la région. Le projet est à présent en cours de développement et pourrait être étendu à un cinquième pôle, ce qui conférerait une valeur ajoutée supplémentaire à la région. Il est membre de plusieurs réseaux ou de partenariats pour la création d’entreprises et d’incubateurs de niveau régional et national, notamment Spinpark et Portuspark, et collabore à l’échelle internationale avec MIT, Carnegie Mellon, Texas Austin et Microsoft.

Informations techniques

Investissement total

EUR 22 000 000

Investissement de l'UE

EUR 15 400 000

Contact

Date de rédaction

25/10/2012

 

La politique régionale de l'UE: Restez informé
Médias sociaux