Navigation path

Additional tools

Inforegio-Newsroom

Allocation de solidarité record pour les travaux de réparation en Émilie-Romagne

(12/12/2012)

Allocation de solidarité record pour les travaux de réparation en Émilie-Romagne

La Commission a donné son feu vert pour que soit versé à l’Italie une somme record de 670 millions d’euros du Fonds de solidarité de l’Union européenne (FSUE) afin de financer les opérations de reconstruction en Émilie Romagne suite aux tremblements de terre qui ont dévasté la région l’an dernier.

De violentes secousses atteignant 5,9 sur l’échelle de Richter ont ravagé la région le 20 mai 2012, suivies de centaines de répliques qui ont eu des retombées dans les régions voisines de Vénétie et de Lombardie. Les tremblements de terre ont fait 27 morts, environ 350 blessés et plus de 45 000 personnes ont dû être évacuées. Le sinistre a provoqué des dégâts importants et étendus qui ont affecté les bâtiments, les infrastructures, les entreprises, les locaux industriels, le secteur agricole et le riche patrimoine culturel.

C’est le montant le plus élevé jamais octroyé par le Fonds depuis sa création en 2002, ce qui témoigne de l’étendue des dommages infligés par ces tremblements de terre à des milliers de familles, de foyers, d’existences et à l’économie de la région en général.

Étant donné que le FSUE est financé en sus du budget normal de l’UE, la Commission a proposé le 19 septembre un budget rectificatif pour couvrir la somme concernée, qui a été soumis à l’approbation des ministres des finances de l’UE et du Parlement européen. Les autorités italiennes ont annoncé que l’essentiel du montant (338 millions) devrait servir à couvrir les coûts de l’aide d’urgence et des opérations de sauvetage, ainsi que les frais de logement temporaire. Quelque 292 millions d’euros sont réservés à la restauration immédiate des installations d’éducation et de santé et à la réparation des réseaux d’électricité et d’eau. Le montant total de l’allocation devrait être versé dans les jours qui viennent.

EU Regional Policy: Stay informed