Navigation path

Additional tools

Inforegio-Newsroom

Sauver Pompéi avec l’aide de l’investissement européen

(06/02/2013)

Sauver Pompéi avec l’aide de l’investissement européen

Le Commissaire européen en charge des affaires régionales, Johannes Hahn, a donné le coup d’envoi des travaux de sauvetage du site réputé de Pompéi, classé au patrimoine de l’UNESCO, dans la région italienne de Campanie. Ce projet, qui bénéficiera d’un cofinancement de 41,8 millions d’euros des fonds régionaux de l’UE (FEDER) sur un investissement total de 105 millions d’euros, pourrait servir de modèle dans le reste de l’Italie et de la Campanie.

Il utilise les technologies les plus modernes et sophistiquées pour conserver les ruines du site, gravement endommagées dans les dernières années. Le projet prend aussi diverses mesures pour se protéger de l’influence du crime organisé (Camorra) qui infeste une bonne partie de la région. En étroite collaboration avec la Commission européenne, les autorités italiennes ont institué un «prefetto» spécialement nommé par le ministère de l’intérieur italien pour contrôler de bout en bout les questions de sécurité et de légalité du projet. Actuellement, environ 2,3 millions de touristes visitent Pompéi chaque année. On estime qu’en 2017, avec la restauration du site, ce chiffre devrait augmenter d’au moins 300 000 personnes, ce qui aura des bénéfices directs et indirects énormes pour la région sur le plan de l’emploi et du développement d’activités commerciales.

Le projet Pompéi prévoit les travaux suivants:

  • consolidation des structures du site archéologique en commençant par les zones les plus «à risque» de la «carte des risques archéologiques»;
  • construction d’un système de canalisation et d’évacuation des eaux dans la zone qui n’a pas encore fait l’objet de fouilles et qui surplombe les anciens édifices;
  • réalisation de travaux de consolidation, de restauration et de rénovation au moyen de la méthode de préservation programmée;
  • formation du personnel travaillant sur le site pour le compte du SANP (Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici  di Napoli e Pompei), l’institut responsable de l’administration du patrimoine archéologique de Naples et de Pompéi.

MEMO/13/68

EbS

Reportage photographique

La politique régionale de l'UE: Restez informé
Médias sociaux