Navigation path

Additional tools

Inforegio-Newsroom

Projet de la semaine: «Rural Transport Solutions», des solutions au transport rural pour améliorer l’inclusion sociale dans des zones éloignées de la périphérie nord

(14/06/2012)

Projet de la semaine: «Rural Transport Solutions», des solutions au transport rural pour améliorer l’inclusion sociale dans des zones éloignées de la périphérie nord

Plusieurs communautés en Finlande, en Écosse, en Suède et en Islande collaborent pour augmenter l’accès aux transports en commun dans des zones confrontées à l’isolement, à une faible densité démographique et à un vieillissement de la population combiné à un exode des jeunes. Le projet «Rural Transport Solutions» (RTS) vise à développer des systèmes et des services de transport rural et côtier à la fois innovants et viables afin de diminuer l’exclusion sociale des individus habitant dans des zones peu peuplées et d’augmenter la vitalité et la viabilité de ces zones de la périphérie nord.

 

Le projet «RTS», dans lequel l’UE a investi près d’un million d’euros, met en œuvre des essais pilotes qui testent d’autres solutions possibles au transport rural. L’idée est d’élaborer dans ce domaine un modèle d’action global que d’autres régions de la périphérie nord de l’Europe confrontées à des problèmes similaires pourront utiliser pour concevoir leurs propres solutions.

 

Le bus du village de Kölsillre en Suède est un exemple d’essai pilote réussi dans le cadre du projet «RTS» (voir la vidéo). Le principe d’un «bus de village» consiste à ce que les villageois organisent leurs propres déplacements en commun avec un minibus. Il n’y a pas d’itinéraires fixes ni d’heures de départ. Le bus est stationné dans le village et se rend généralement à Ânge, une ville plus importante située à 45 km de là. Le transport est gratuit et les habitants peuvent demander au bus de partir à un moment précis. Le bus s’arrête aussi pour prendre des gens sur le bord de la route. Ce transport public est donc adapté aux besoins spécifiques de la population.

 

 

En 2011, le bus du village de Kölsillre a transporté plus de 4 100 passagers, ce qui est considérable pour une population de seulement 100 habitants. Ceux qui n’ont pas de permis de conduire ou de possibilité de voiture peuvent continuer à vivre dans ces zones éloignées. Même les gens qui disposent d’une voiture préfèrent prendre le bus parce que ce transport est plus écologique et plus rentable. Le bus permet aussi de nouer des contacts sociaux durant le trajet. Cette année, au mois de mars, le bus du village a remporté une compétition organisée par l’association des transports en commun suédois qui récompense les meilleures solutions apportées dans le domaine du transport public en Suède.

Selon Karin Gunnarsdotter Eriksson, usager du bus du village et habitant de Kölsillre:

 «Le projet RTS ne nous a pas seulement donné accès à un service de transport public inestimable. D’un point de vue international, il nous a aussi permis de participer directement à l’UE maintenant que nous nous sentons impliqués dans un projet qui a changé beaucoup de choses pour nous à Kölsillre. D’un point de vue régional, le projet nous a rapprochés de la municipalité et du conseil régional. Nous étions, et sommes toujours, fortement impliqué dans le développement du service et cette collaboration se poursuivra même lorsque le projet sera terminé.»

 

Pour en savoir plus:

 

- Rural Transport Solutions

 

- Conseil régional de Carélie du Nord, Finlande (exécutant du projet)

 

- Le bus du village (projet pilote)

 

- Programme 2007-2013 de la périphérie nord (programme de coopération territoriale européenne)

 

La politique régionale de l'UE: Restez informé
Médias sociaux