Navigation path

Additional tools

Inforegio-Newsroom

Enquête d’opinion sur la qualité de vie dans les villes européennes: un aperçu des craintes et des espoirs des citoyens dans les centres urbains

(08/10/2013)

Enquête d’opinion sur la qualité de vie dans les villes européennes: un aperçu des craintes et des espoirs des citoyens dans les centres urbains

La Commission européenne a publié aujourd’hui les résultats de l’enquête d’opinion Eurobaromètre sur la qualité de vie dans les villes européennes, réalisée tous les trois ans. Ce sondage a été mené dans 79 villes de tous les États membres de l’UE, ainsi qu’en Islande, en Norvège, en Suisse et en Turquie. Quelque 41 000 citadins ont évalué leur degré de satisfaction concernant divers aspects de la vie urbaine, notamment les services publics.

Voici les résultats de l’enquête:

  1. Comme en 2009, la santé, l’emploi, l’éducation et la formation sont les questions de politique urbaine considérées prioritaires par la majorité de la population.
  2. Le sondage révèle que dans la plupart des villes européennes, les citoyens estiment qu’il est difficile de trouver du travail. En effet, ceux qui affirment que cela est facile ne sont majoritaires que dans 9 villes seulement. Par rapport à 2009, l’insécurité de l’emploi accuse une hausse importante même si dans certaines villes, les perspectives sont aujourd’hui meilleures.
  3. Dans 50 villes, au moins une personne sur deux conteste qu’il soit facile de trouver un bon logement à un prix raisonnable.
  4. L’enquête enregistre aussi un faible taux de satisfaction vis-à-vis des écoles et des établissements d’enseignement dans de nombreuses capitales.
  5. Sur une note plus positive, l’enquête révèle que dans toutes les villes sondées sauf 5, la majorité des personnes interrogées est d’accord pour affirmer que la présence d’étrangers est souhaitable pour la ville et que les étrangers sont bien intégrés.
  6. On constate une grande disparité entre les villes concernant l’évaluation par les répondants de la qualité des transports publics, des services de santé ou de leur situation financière personnelle.
  7. Il semble que les taux de satisfaction élevés associés aux espaces publics, aux espaces verts, à la propreté et à la sécurité soient étroitement liés à la satisfaction globale que les habitants ressentent vis-à-vis de leur ville. Lorsqu’on leur demande s’ils sont «satisfaits» de vivre dans leur ville, la majorité (au moins 80 % dans 71 villes) répond par l’affirmative.
  8. L’enquête indique également que les personnes sont aujourd’hui plus nombreuses que dans les enquêtes précédentes à penser que leur ville prend part à la lutte contre le changement climatique. C’est surtout le cas dans les capitales.

Le lancement officiel de l’enquête d’opinion sur la qualité de vie dans les villes européennes se fera aujourd’hui à Bruxelles à l’occasion des OPEN DAYS 2013, un événement de quatre jours portant sur la future politique régionale et urbaine de l’UE.

Le Commissaire en charge de la politique régionale, M. Johannes Hahn, a déclaré avant l’événement: «Cette enquête fournit un aperçu utile de l’opinion des Européens sur les villes dans lesquelles ils vivent. Elle nous rappelle les nombreux éléments qui contribuent au sentiment de bien-être et à la qualité de vie en milieu urbain. J’espère que les résultats inspireront les décideurs politiques, les urbanistes et la société civile et les amèneront à envisager les problèmes urbains de façon plus globale et plus intégrée, conformément à ce que nous préconisons pour la politique régionale et urbaine de 2014-2020.»

En 2014-2020, la politique régionale et urbaine de l’UE renforcera son soutien aux villes. Actuellement, près de 40 % du Fonds européen de développement régional sont investis dans les villes. Ce chiffre devrait augmenter en fonction des priorités des États membres. Par ailleurs, au cours de la prochaine période, les pays de l’UE devront encourager les investissements qui associent différents types de mesures pour résoudre les problèmes économiques, environnementaux, climatiques et sociaux propres aux zones urbaines. Les États membres devront réserver au moins 5 % de ces investissements à ce type d’approche intégrée.

Pour plus d’informations:

  1. Enquête d’opinion sur la qualité de vie dans 79 villes européennes
  2. Enquête d’opinion sur la qualité de vie dans 75 villes européennes (2009)
  3. Enquête d’opinion sur la qualité de vie dans 75 villes européennes (2007)
  4. Sondages Eurobaromètre
  5. Open Days 2013 - #euopendays
  6. Twitter: @EU_Regional - @JHahnEU
La politique régionale de l'UE: Restez informé
Médias sociaux