Un centre de recherche vise à devenir un centre d’excellence en matière d’énergie renouvelable et de technologies à faible émission de carbone

Le Centre des technologies et de l’innovation (TIC) de l’université de Strathclyde va devenir une plaque tournante de la recherche mondiale et transformer le mode de collaboration entre les secteurs universitaire, professionnel, industriel et public.

Autres outils

 

En créant une plateforme de commercialisation et de recherche collaborative internationale, le centre a pour but de trouver des solutions aux principaux défis du monde économique et de permettre aux entreprises de devenir compétitives à l’échelle mondiale.

Nouvelles technologies

Ce projet contribuera de manière significative au développement et à la démonstration de nouvelles technologies qui réduiront les émissions et permettront à l’Écosse d’atteindre ses objectifs concernant le changement climatique. Outre la recherche en matière d’énergie renouvelable, le centre proposera également son expertise dans d’autres secteurs liés à la régénération économique, comme la photonique et les capteurs, l’ingénierie avancée, les produits pharmaceutiques et les systèmes nanobiologiques.

Le TIC soutiendra également les petites et moyennes entreprises dans le développement de produits et services innovants à faible émission de carbone en les aidant à toucher les partenaires majeurs du TIC ainsi que leurs chaînes logistiques.

Un centre de recherche écologique de pointe

Jusqu’à 900 chercheurs, ingénieurs et chefs de projets issus du domaine universitaire et industriel travailleront côte à côte dans le centre, qui sera installé dans un nouveau bâtiment respectueux de l’environnement situé au cœur de Glasgow. Le complexe comprendra un espace de recherche ultramoderne, des installations permettant d’accueillir des conférences et d’organiser des événements, ainsi qu’une salle d’exposition.

Afin de souligner la durabilité et le faible taux d’émission de carbone des recherches qui y seront menées, le bâtiment sera répertorié comme «excellent» selon la classification BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method), un système de notation établi au Royaume-Uni. Les locaux seront également accessibles au public afin de démontrer l’impact social des recherches du centre.

D’une superficie de 22 000 m2, le centre générera 103 emplois lors de sa phase de construction et ouvrira ses portes en 2014. Il jouera un rôle central dans la nouvelle zone internationale de l’énergie renouvelable et des technologies (ITREZ) de l’Écosse. Le Centre des technologies et de l’innovation et l’ITREZ devraient créer 1 436 emplois et attirer des millions d’euros d’investissement à Glasgow et dans toute l’économie écossaise.

Date de rédaction

11/12/2012