Londres accueille un nouveau téléphérique au-dessus de la Tamise

Le nouveau téléphérique de 1,1 km, qui enjambe la Tamise pour relier deux quartiers de l’est de Londres, a ouvert ses portes au public. Ce projet a bénéficié d’une large contribution du Fonds européen de développement régional pour le paiement de toute l’infrastructure nécessaire, dont les deux gares, les pylônes en acier et les 36 nacelles.

Autres outils

 

Ouvert durant l’été 2012, le téléphérique offre une nouvelle façon de traverser la Tamise entre North Greenwich et les Royal Victoria Docks. Ce système est capable de transporter jusqu’à 2 500 passagers de l’autre côté du fleuve en une heure.

Le projet impliquait la construction de deux gares à North Greenwich et à Newham, deux points jouissant d’un bon accès au réseau de transport londonien. La South Station à Greenwich est située à environ 300 m au sud de la station de métro North Greenwich (Jubilee Line) et de l’O2 Arena, l’une des plus grandes salles de concert de Londres. Le premier niveau de la gare se compose d’un espace pour la billetterie et de zones commerciales et d’exposition, alors que l’étage abrite la zone d’embarquement.

De l’autre côté du fleuve, la North Station, sur le Royal Victoria Dock, se trouve à environ 200 m de la station DLR. Le premier niveau abrite la billetterie et une zone commerciale et l’étage permet aux passagers d’accéder au téléphérique. Cette gare comprend également l’unité d’entraînement principale du téléphérique et les sous-stations électriques.

Un service flexible

Le téléphérique compte 36 nacelles, dont 34 peuvent entrer en activité à tout moment. Chaque nacelle peut transporter dix passagers et des strapontins permettent l’accès aux fauteuils roulants et aux vélos. Si les nacelles peuvent atteindre une vitesse maximale de six mètres par seconde, elles se déplacent généralement à trois ou quatre mètres par seconde. Le trajet total dure donc environ cinq à six minutes. Les nacelles sont suspendues à un câble qui relie les deux tours de compression aux extrémités. Un troisième pylône disposé le long du trajet renforce la structure. Culminant à 91 m, la plus haute tour offre aux passagers une vue magnifique sur les environs.

Durant la construction, le projet a également permis d’assainir une zone de 1,97 hectare de friches industrielles et de réhabiliter un cours d’eau sur 50 mètres.

Coût total et financement de l’UE

Le projet «A Cable Car for London» dispose d’un budget éligible total de 90 000 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 27 000 000 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

23/01/2013