Un réseau à haut débit plus rapide en Écosse

Un projet visant à déployer des infrastructures à haut débit d'accès de nouvelle génération (NGA) en Basse-Écosse et Haute-Écosse promet d'atteindre la majorité des habitants et entreprises dans les années à venir. Le NGA constituera une avancée importante pour toutes les personnes utilisant des services de TIC, y compris les habitants de régions éloignées. Il proposera en effet des vitesses de débit supérieures et une connexité numérique améliorée.

Autres outils

 

Ce programme d'installation permet de pallier l'incapacité du marché à fournir des infrastructures à large bande dans de nombreuses parties du pays. Il soutient l'objectif du gouvernement écossais consistant à garantir l'accès de 85 % du territoire aux infrastructures NGA d'ici 2015. En fait, à la fin de ce projet et d'autres projets complémentaires, 97 % du territoire écossais devraient avoir accès aux services NGA.

La toute dernière technologie

Les vitesses du NGA sont rendues disponibles grâce à l'extension et la modernisation du réseau existant ainsi qu'à la combinaison de deux technologies – Fibre to the Cabinet (FTTC) et Fibre to the Premises (FTTP).

La FTTC fournit des connexions internet de fibre optique aux cabines de télécommunication situées le long de la route, généralement peintes en vert au Royaume-Uni. La connexion des cabines va jusqu'à l'utilisateur final via le réseau de câble en cuivre existant. Même si elle n'est pas encore aussi pérenne que la FTTP, la brève distance devant être parcourue par le signal via le câble en cuivre permet aux utilisateurs de bénéficier de vitesses NGA. Avec la FTTP, le câble de fibre optique s'étend de la cabine à l'utilisateur final, pour un réseau à haut débit extrêmement rapide et fiable.

Dans la grande majorité des cas, la FTTP et la FTTC sont installées dans des canaux et pôles existants. Les utilisateurs finaux devront recevoir la visite d'un technicien pour terminer le processus d'installation. Des technologies alternatives - comme le sans fil et le satellite - sont en cours de déploiement pour soutenir le réseau de fibre dans certaines régions éloignées.

Le projet devrait générer 317 emplois lors de la phase de mise en œuvre et 30 une fois terminé.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Next Generation Access Infrastructure - LUPS» a fait l'objet d'un investissement total de 42 846 212 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional de l'UE s'élève à 17 138 485 EUR au titre du programme opérationnel «Lowlands and Uplands of Scotland» pour la période de programmation 2007-2013. Les travaux relèvent de la priorité «Développement rural».

Date de rédaction

01/09/2015