Un meilleur accès à Port Talbot à l’horizon

Les efforts visant à faciliter l’accès à Port Talbot, et donc aux marchés européens, incluent la construction d’un accès routier à deux voies de 4,8 km de long, principalement sur des zones de friche, ainsi qu’un chemin de 2 km pour piétons et cyclistes relié au réseau national de pistes cyclables.

Autres outils

 

Le chemin offre un moyen de transport alternatif à la voiture, tandis que le nouvel accès routier permettra de proposer davantage de possibilités aux navetteurs, y compris un parc relais. La croissance des PME est également prévue, puisque des terrains seront mis à leur disposition.

Ouvrir la voie à une économie moderne

S’inscrivant dans une stratégie de développement d’une économie moderne, le projet vise à accroître l’accessibilité de la région et à promouvoir des solutions de transport durables. Cela signifiera également une meilleure accessibilité aux marchés, notamment grâce à l’amélioration des connections vers Port Talbot en Galles de l’Ouest, ce qui encouragera le transport maritime de marchandises. Les nouvelles infrastructures appartiendront au conseil local et seront gérées et entretenues conformément au Plan de gestion des infrastructures routières (Highway Asset Management Plan, HAMP).

Un accès aisé pour les voitures et les vélos

La route d’accès de 4,8 km, de la sortie 38 de la M4 jusqu’à Port Talbot et la zone portuaire, principalement construite sur des terres en friche, rendra plus aisé l’accès à Port Talbot ville, Margam et Aberavon. Elle se compose de deux bandes de circulation de 7,3 m de large, d’accotements stabilisés de 300 mm de large et d’une borne centrale revêtue de 2,5 m de large. L’éclairage est également prévu sur 2 km.

Ce tronçon rejoint des voies d’accès déjà réalisées pour que la région soit connectée à la sortie 42 de la M4 et aux Galles de l’Ouest. Il s’agit donc d’un grand pas en avant pour le réseau RTE-T, permettant de réduire les embouteillages et les retards. Grâce à ces travaux, les possibilités de transfert de marchandises du réseau routier vers le réseau maritime seront également plus nombreuses, ce qui devrait stimuler les activités de transport maritime et développer la zone riveraine.

Les propositions de transport intégrées, comme le parc relais à la gare de stationnement de Port Talbot, seront plus viables suite à la construction de cette route d’accès améliorée. La nouvelle piste cyclable de 2 km de long permettra aux navetteurs cyclistes de rejoindre leur lieu de travail, qu’il s’agisse d’usines existantes ou d’autres entreprises qui viendront s’implanter dans la région.

Une meilleure image pour attirer les gens et les entreprises

Quelques 600 emplois seront créés lors de la phase de construction, ce qui stimulera l’économie régionale. Une fois le projet terminé, près de 210 hectares d’anciens terrains industriels, la plupart en friche, pourront être utilisés par des PME et d’autres entreprises qui profiteront d’un meilleur accès aux marchés européens. Le décongestionnement du trafic contribuera à l’amélioration de l’environnement et de la qualité de vie à Port Talbot, ce qui rendra la ville plus attrayante tant pour y vivre, que pour y travailler ou y investir.

Date de rédaction

10/10/2011