Infrastructure d’eau et protection du système sanitaire à Valence

Le lac d’Albufera se situe au cœur de la réserve naturelle d’Albufera, entourée de trois côtés par une vaste zone de riziculture, sous la protection de cette dernière. Cette zone est à son tour délimitée au Nord et à l’Ouest par la ville de Valence, comptant près de 1,5 million d’habitants et d’importantes installations industrielles.

Autres outils

 

Il s’agit d’un grand projet d’infrastructure environnementale, relevant de la priorité 3 «Ressources énergétiques et accès aux services de transport» du programme opérationnel 2007-2013 de la région de la Comunidad Valenciana.

L’objectif du projet est de renforcer la protection écologique de la réserve naturelle du lac d’Albufera, à proximité de Valence, en détournant à la fois les eaux usées et les eaux de ruissellement vers une nouvelle infrastructure qui garantira un traitement efficace de l’eau avant sa réinsertion dans le lac.

Plus spécifiquement, ce projet concerne la construction du collecteur de déchets appelé «West Collector». Celui-ci comprendra neuf intercepteurs des eaux pluviales destinés à recueillir les eaux de ruissellement les plus polluées. Sept bassins de stockage, sept stations d’épuration et un moteur de vidange seront également installés.

Ce projet vise à créer une série d’infrastructures hydrauliques en vue de combler les lacunes du système de drainage de la zone métropolitaine de Valence – West Collector, située au Nord du lac d’Albufera. Ces travaux sont destinés à traiter les eaux usées provenant de 13 communes de la région de Valence au sens large et à les acheminer vers la station d’épuration Pinedo II. La nouvelle infrastructure fournit un réseau croisé permettant le détournement des eaux usées, des eaux de ruissellement et des eaux pluviales par le biais du «West Collector» et le contournement du réseau de drainage naturel. La population bénéficiaire de cette infrastructure devrait représenter au moins 110 000 personnes.

Nouvel investissement dans l’infrastructure

Les différentes infrastructures mises en place comprennent le «West Collector», avec ses neuf intercepteurs des eaux pluviales destinés à recueillir les eaux de ruissellement les plus polluées. Sept bassins de stockage, sept stations d’épuration et une installation de désaturation cinétique seront également créés. L’infrastructure Acequia de Favara est une conduite d’eau constituée de trois canaux de distribution qui fourniront l’eau d’irrigation interceptée par la nouvelle infrastructure.

Les principaux objectifs de ce projet sont la préservation et la gestion durables des terres publiques et des zones de captage d’eau, en réduisant la contamination des eaux qui se déversent dans le lac d’Albufera en raison de l’introduction de nutriments et d’autres polluants dans cet environnement. Cela facilitera l’instauration d’un environnement mieux adapté au développement de la faune et de la flore, ce qui aura un impact direct sur la qualité de vie de la population locale bénéficiant ainsi d’un environnement de meilleure qualité. Il est également prévu que ce projet génère 170 emplois au cours des 2 années de la phase de mise en œuvre.

Date de rédaction

03/10/2011