Aménagement des rivières pour lutter contre les crues éclair

Les violents orages d’automne sont un phénomène courant le long de la côte est de l’Espagne, avec un impact parfois dévastateur sur les communautés et leur infrastructure. Une région rurale à 50 km au sud de Valence s’attaque à ce problème en investissant dans des mesures spécifiques sur une portion de la rivière Vaca.

Autres outils

 

Le projet, étalé sur trois ans, a pour axe le village de Simat de la Valldigna. Les travaux incluront des améliorations du drainage existant, la restauration des caractéristiques naturelles de la rivière et la mise en place de nouvelles installations récréatives le long de celle-ci.

Une météo dévastatrice

Simat est l'un des nombreux villages de la vallée de La Valldigna, réputée pour son agriculture et ses anciens monastères. Il se situe le long du Rio Vaca (la rivière Vaca) qui prend source dans les montagnes voisines et se déverse dans la mer Méditerranée à quelques 20 km à l'est.

Comme de nombreuses autres zones en amont et en aval de la côte est de l’Espagne, Simat est soumis chaque automne à de gros orages, à de la grêle et à des vents violents résultant d'un phénomène météorologique appelé «gota fria» ou «goutte froide». Les orages peuvent durer plusieurs jours, provoquant des inondations lorsque les rivières sortent de leur lit. Financés en partie par l’UE, les travaux d’amélioration du drainage et de protection contre les crues dans le bassin de la rivière Vaca visent à réduire l'impact dommageable des crues éclair.

Changements d’infrastructure

La société espagnole Acuamed effectuera tous les travaux qui incluent l’augmentation de la capacité de la rivière Vaca sur une longueur de quelques 390 m près de Simat, sans aucune altération sur l'implantation de la ville. La région de la rivière entre Simat et la jonction avec le ravin sera également réhabilitée grâce à diverses mesures environnementales sur une largeur de rivière de 15 m minimum.

Plus en aval, les travaux seront axés sur le contrôle du niveau de l’eau à l’endroit où la rivière passe par Tavernes. Cette tâche implique la construction d’un nouveau canal de 1 870 mètres de long parallèle au canal actuel. L’ensemble comportera un canal basses eaux (d’une largeur de 10 m) et un canal séparé (d’une largeur de 46 m) transportant la rivière à sa hauteur normale. 3,3 km de remblai de terre seront également ajoutés, en commençant à la fourche gauche, pour déplacer le cours de la rivière vers le nord jusqu’à Fontetes, puis le renvoyer vers l’est jusqu’à l’autoroute AP-7.

Une nouvelle piste cyclable de 3,8 km de long sera en même temps aménagée pour la population locale et les visiteurs. Cette piste devrait également protéger et élargir la rivière, en empêchant cette zone d’être utilisée à toute autre fin. Enfin, des espèces communes que l’on trouve dans la région de Valence seront plantées le long de la rivière bénéficiant à la flore et à la faune locales.

Ce projet ambitieux aidera à protéger les communautés de la rivière Vaca et l’environnement local de l'impact des crues éclair, tout en renforçant l’attrait de cette zone comme destination touristique. Ce projet devrait également créer jusqu’à 50 emplois pendant la phase de mise en œuvre.

Coût total et participation UE

Le projet «Travaux d’amélioration du drainage et de la protection contre les crues dans le bassin de la rivière Vaca» dispose d'un budget éligible total de 48 400 000 EUR, le Fonds européen de développement régional contribuant à hauteur de 33 880 000 EUR pour la période comprise entre 2007 et 2013.

Date de rédaction

01/01/2007