Un centre-ville plus accessible et moins encombré grâce à un nouveau tunnel

La construction d'un nouveau tunnel routier à Santa Cruz de Tenerife améliore les liaisons avec la zone portuaire tout en réduisant la circulation vers le centre-ville. De plus, tous les automobilistes qui empruntent la Vía Litoral, route qui longe la côte Anaga, devraient bénéficier d'un meilleur accès à Santa Cruz grâce à un projet qui prévoit aussi un réaménagement esthétique et environnemental du littoral.

Autres outils

 

Ce tunnel «en tranchée couverte», d'une longueur de 500 mètres, part du début de l'Avenida Francisco La Roche et débouche à hauteur du bâtiment du Conseil général de Tenerife. Cet itinéraire permet de canaliser sous terre le trafic intense du centre-ville et de libérer ainsi de vastes espaces sans voitures qui pourront être convertis en zones de loisirs et de détente. Quelque 40 000 véhicules par jour devraient emprunter ce nouveau tunnel.

Une route à double voie

La construction du tunnel prévoit deux voies dans chaque sens et le rétablissement de tous les services affectés par les travaux, y compris le drainage. Le tunnel est équipé de nombreux dispositifs de contrôle et de sécurité pour la ventilation, la protection contre les incendies, l'éclairage, la communication et la signalisation. Le projet inclut aussi la construction de 1,2 km de route régionale. Au-dessus du tunnel, la voie rapide permet d'accéder à un parking souterrain. De plus, des voies de stationnement sont prévues sur les côtés de la route ainsi qu'une nouvelle piste cyclable.

Le projet a généré 81 emplois lors de la phase de mise en œuvre et 46 postes sont prévus à l'issue des travaux. Il s'intègre dans un programme global de construction de la Vía Litoral. Le tunnel pourra être étendu à l'avenir, vers le nord et vers le sud de la ville.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Vía Litoral en Santa Cruz de Tenerife (tramo 1. Fase a Barranco de Santos Plaza de España)» a fait l'objet d'un investissement total de 52 329 037 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 26 164 519 EUR au titre du programme opérationnel «Canaries» pour la période de programmation 2007-2013. Les travaux relèvent de la priorité «Réduction des surcoûts limitant le développement des régions ultrapériphériques».

Date de rédaction

01/09/2015