Une station d’épuration des eaux usées pour répondre aux exigences d’une population croissante

La ville de Segovia pourra bientôt bénéficier d’une station d’épuration des eaux usées agrandie, capable de répondre à toutes ses exigences futures.

Autres outils

 

Le nouveau projet vise à fournir des installations en mesure de traiter plus de 41 200 mètres cubes d’eau par jour. Les bienfaits seront ressentis tant par la ville que par les zones environnantes.

Une station d’épuration des eaux usées plus grande

Segovia est située dans le centre-nord de l’Espagne, à environ 90 km de Madrid. La ville s'est développée considérablement au cours des dernières décennies, et sa population atteint désormais 57 000 habitants.

À mesure que la ville croît, la quantité des eaux usées qu’elle génère augmente également. Un nouveau projet cofinancé par l’UE vise à élargir la station d’épuration existante. Au terme du projet, celle-ci sera en mesure de traiter tous les déchets produits par Segovia et les municipalités environnantes de La Lastrilla et San Cristóbal de Segovia, ainsi que ceux provenant des parcs industriels d’El Cerro et Hontori. Les installations agrandies produiront un effluent de qualité suffisante pour permettre une réutilisation ultérieure, et leur impact sur la rivière Eresma, dans laquelle il s’écoulera ensuite, sera réduit au minimum.

Un environnement local plus propre

L'extension de la station d’épuration des eaux usées prévoit cinq grandes phases. Initialement, pour le réaménagement précédant le traitement, les entrepreneurs installeront un réservoir pour les lixiviats de décharges. Par ailleurs, ils remplaceront également les vannes et les grilles, les systèmes de transport des déchets, les installations de collecte des boues et le dégraissant et fermeront et déodoriseront la zone de prétraitement.

Les travaux pendant la phase de traitement primaire prévoient l'ajout d'un nouveau système chimique et physique ainsi que des modifications des systèmes de recirculation. Suivra ensuite, pendant la nouvelle phase de traitement secondaire, l’installation d’un traitement par membrane (MBR) et la remise à neuf des radeaux végétalisés existants.

Le traitement des boues sera reconçu, avec l’ajout de nouvelles unités d’épaississement des boues et un nouveau digesteur pour la stabilisation des boues, ainsi que le remplacement de l’équipement de séchage mécanique. Pour conclure, une mini centrale électrique sera installée au point de décharge, afin d’exploiter l’énergie générée par le dernier saut entre la ligne de flottaison et le niveau de la rivière.

L’installation agrandie sera en mesure de traiter quotidiennement 41 274 mètres cubes d'eaux usées et devrait desservir jusqu’à 60 000 habitants du lieu. Le projet devrait créer directement 36 emplois lors de la phase d’exécution et 13 emplois pendant la phase d’exploitation. Il contribuera également à favoriser la durabilité environnementale à Segovia et dans ses environs, en gérant toutes les eaux usées locales avant leur évacuation dans la rivière.

Coût total et financement UE

Le projet «Ampliación de la estación depuradora de aguas residuales de Segovia» dispose d'un budget éligible total de 22 459 500 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional et du Fonds de cohésion s’élève à 15 727 000 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

11/07/2012