Un canal d’irrigation fournit aussi de l’eau potable

Plus de 40 villes et villages de la province de Lleida bénéficieront d’une nouvelle source d’approvisionnement en eau potable, puisée directement dans le canal Segarra-Garrigues.

Autres outils

 

La nouvelle infrastructure est principalement constituée d’une station de traitement de l’eau, d’un réseau de distribution et de conduites de drainage. Elle desservira plusieurs municipalités catalanes dans les zones de l’Anoia, la Conca de Barberà, la Segarra et l’Urgell.

Extraction et distribution de l’eau

Les sécheresses prolongées posent de sérieux problèmes dans de nombreuses régions d’Espagne. En construction depuis le début de ce siècle, le canal Segarra-Garrigues, d’une longueur de 85 km, vise à irriguer plus de 70 000 hectares de terres agricoles dans la province de Lleida.

Les communautés locales peuvent aussi s’approvisionner en eau potable à partir du canal. Telle est l’idée maîtresse de ce projet majeur, qui suppose la construction d’infrastructures hydrauliques à proximité de Les Pallargues, un village situé à une dizaine de kilomètres au nord-est de Tàrrega.

Le nouveau système comprendra une prise d’eau sur le canal Segarra-Garrigues et une station de traitement d’eau potable près du village de Ratera. Il inclura aussi un réseau de distribution constitué d’une conduite principale de près de 49 km et de plusieurs conduites de drainage d’environ 64 km desservant les municipalités. Afin de maintenir le débit d’eau, les ingénieurs construiront aussi dix stations de pompage et cinq réservoirs de régulation. Le tout sera complété par l’installation de divers équipements électriques et systèmes automatisés et par des travaux visant à réduire l’impact environnemental de la nouvelle infrastructure.

Des possibilités d’agrandissements futurs

Une fois terminé, ce projet approvisionnera en eau potable quelque 62 600 habitants des environs de Les Pallargues et jusqu’à 84 000 personnes à l’avenir. La station de traitement de l’eau aura une capacité de cinq hectomètres cubes par an. Cette capacité sera ensuite augmentée à huit hectomètres cubes par an, de façon à permettre un éventuel développement futur et un nouvel accroissement jusqu’à 12 hectomètres cubes par an.

La phase d’exécution du projet, dont l’échéance est fixée à 2013, devrait créer 95 emplois.

Coût total et participation UE

Le projet «Approvisionnement en eau potable à partir du canal Segarra-Garrigues (Lleida)» dispose d’un budget éligible total de 31 310 600 EUR. La contribution du Fonds de cohésion s’élève à 15 500 000 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

01/01/2007