L’aéroport de Fuerteventura bénéficie d'une nouvelle extension

L’agrandissement des installations permettra de porter le nombre de passagers à destination de l’île, très appréciée des amateurs de sports aquatiques, à 7,5 millions par an d'ici 2015.

Autres outils

 

L’autorité espagnole chargée de la gestion des aéroports et de la navigation aérienne (AENA) a modernisé le terminal de l’aéroport de Fuerteventura, aux îles Canaries.

Renforcer la capacité pour répondre à la demande touristique

Le projet de modernisation de l’aéroport est déjà achevé et pleinement opérationnel. Le bâtiment du terminal a été agrandi, différentes routes et voies d’accès ont été adaptées et le hall de retrait des bagages a été converti en une zone d’enregistrement. L’amélioration des installations profiteront non seulement à la population de l’île mais aussi aux nombreux touristes internationaux qui transitent par l’aéroport.

Un peu plus de 4 millions de passagers sont passés par l’aéroport de Fuerteventura en 2010. La nouvelle capacité créée grâce à cette extension devrait permettre de porter ce chiffre à 7,5 millions d’ici 2015, et de répondre ainsi à la croissance du trafic aérien provenant de destinations internationales, et en particulier d’Europe de l'Est.

La relance d’une économie insulaire en perte de vitesse

Fuerteventura est la deuxième plus grande île Canarie après Tenerife. Appréciée pour son climat chaud toute l’année et ses vastes plages de sable, c’est un rendez-vous incontournable pour les surfeurs, planchistes, passionnés de voile et plongeurs. Outre le tourisme, l’économie de l’île est basée sur la pêche et l’agriculture. Cependant, comme dans le reste des îles Canaries, le taux de chômage y est élevé: en 2010, il atteignait 28,7 % dans la région, le deuxième taux le plus élevé de toutes les régions de l’UE après le département d’outre-mer français de La Réunion (28,9 %).

Les travaux de modernisation du terminal de l’aéroport de Fuerteventura ont permis de créer 3 000 emplois. On s’attend à ce que 20 694 postes supplémentaires soient créés indirectement comme conséquence du projet sur le long terme.

Plus précisément, les travaux ont consisté à agrandir le bâtiment des arrivées au nord sur chacun des trois étages, à adapter la route de service vers le bâtiment du côté des avions et une autre route en face du bâtiment du côté des passagers, à transformer la zone des arrivées actuelle en une zone de départs, à déplacer et élargir la zone de parking des bus et à réaménager l'espace autour de l'aéroport.

Coût total et financement UE

Le projet «Ampliación del Área Terminal del Aeropuerto de Fuerteventura» dispose d’un budget éligible de 55 752 068 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 27 876 034 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

11/07/2012