Assainissement des eaux traversant Madrid

La construction de deux réservoirs pour les bassins de Las Pilillas et Moratalaz, totalisant plus de 1 000 mètres de long, et le doublement du collecteur de l’Abroñigal, s’étendant sur 2 300 mètres, constituent la base de ce projet important.

Autres outils

 

Ces actions font partie de plans visant à améliorer la qualité des eaux de la rivière Manzanares en collectant les eaux pluviales et en les traitant de manière à éviter leur rejet direct à la rivière. Quelque 3 000 000 m3 d’eau seront traités chaque année.

Préserver la pureté de l’eau

L’organisme chargé de la gestion de ce projet est le conseil municipal de Madrid, qui a la ferme intention d’améliorer le système dépuration du bassin hydrographique de la rivière Manzanares, ce qui se traduira par l’amélioration de la qualité de l’eau de la rivière qui baigne la ville. Ces actions s’intègrent dans un grand plan d’infrastructures et impliquent la construction et la rénovation des dispositifs de contrôle des polluants contenus dans les eaux usées rejetées dans la rivière. L’amélioration du système de traitement des eaux usées permettra aux riverains de bénéficier d’une meilleure santé publique.

Depuis la mise en place du plan, plusieurs actions menées sur les deux rives du cours d’eau ont déjà contribué à résoudre plusieurs problèmes. Le projet actuel est axé sur les efforts déployés sur la rive gauche, en particulier la zone du bassin de l’Abroñigal. Au-delà des bénéfices environnementaux, ce projet devrait générer des gains socioéconomiques, y compris de nouveaux emplois, 142 postes devant être créés au cours de la phase initiale de construction et de rénovation, trois autres au cours de la phase opérationnelle.

Doubler la capacité pour offrir une sécurité accrue

La première tâche principale consiste à doubler le diamètre des bassins secondaires de Las Pilillas et Moratalaz en installant dans chaque bassin un nouveau réservoir destiné à collecter les eaux de crue, à les transporter et à les drainer correctement. La seconde tâche consiste à doubler la taille du réservoir B de l’Abroñigal. À certains endroits, le réservoir actuel n’a pas la capacité requise pour collecter les eaux de crue; il est donc envisagé de doubler ce réservoir pour que l’ensemble du système d’épuration fonctionne comme il se doit.

Ce projet permettra à la région de Madrid d’être en conformité avec les dispositions définies dans la directive-cadre européenne sur les actions en matière de politique de l’eau, notamment le traitement des eaux usées, les mesures d’épuration et le fait de garantir que les eaux réintègrent le circuit dans des conditions sanitaires acceptables.

Date de rédaction

28/09/2011