Extension des bénéfices du nouveau système de drainage

Afin de renforcer l’efficacité de la gestion de l’eau, ce projet comprend la construction d’un nouveau drain pour collecter l’excès d’eau de pluie dans le bassin de Los Pinos et la transporter vers le réservoir d’Arroyofresno d’où elle est acheminée vers les stations d’épuration locales.

Autres outils

 

Ce drain long de 3 000 mètres fait partie des efforts déployés pour améliorer le système de drainage et d’épuration actuellement en place; ils se traduiront par une amélioration de la santé publique et de la qualité de vie de la population locale.

Des eaux propres traversant Madrid

Le projet vise à améliorer la qualité des eaux de la rivière Manzanares en recueillant les eaux pluviales en excès et en les traitant de manière à éviter qu’elles soient directement rejetées dans la rivière. Ces mesures font partie d’un plan d’infrastructure important et nécessitent la construction et le réaménagement des dispositifs utilisés pour contrôler les agents polluants provenant des eaux usées rejetées dans la rivière.

L’organisme chargé de gérer ce projet est le conseil municipal de Madrid, qui a la ferme intention d’améliorer le système d’épuration du bassin hydrographique de la rivière Manzanares, ce qui se traduira par l’amélioration de la qualité de l’eau de la rivière qui baigne la ville. L’amélioration du système de traitement des eaux usées permettra aux riverains de bénéficier d’une meilleure santé publique. Depuis la mise en œuvre du plan, plusieurs actions menées sur les deux rives du cours d’eau ont déjà contribué à résoudre plusieurs problèmes.

Mise en œuvre d’un procédé de drainage efficace

Jusqu’à présent, le réseau de drainage en place dans la zone de Los Pinos s’est révélé inefficace. En tant que tel, le nouveau réseau de drainage de 3 000 mètres a été conçu pour améliorer considérablement l’efficacité, ainsi que recueillir et canaliser les eaux pluviales en excès du sous-bassin versant de Los Pinos. Les eaux provenant du nouveau drain ainsi que celles des autres réseaux de collecte seront canalisées vers le réservoir d’eaux pluviales d’Arroyofresno, d’où elles seront pompées pour être traitées dans des stations d’épuration.

Au-delà des bénéfices environnementaux, ce projet devrait générer des gains socioéconomiques, y compris de nouveaux emplois, 119 postes devant être créés lors de la phase de construction initiale, et trois autres lors de la phase opérationnelle. Ce projet permettra également à la région de Madrid d’être en conformité avec les dispositions définies dans la directive européenne sur les actions en matière de politique de l’eau, notamment le traitement des eaux urbaines résiduaires.

Date de rédaction

28/09/2011