Pour que l’eau coule de source

D’importants travaux d’infrastructures, réalisés à partir du réservoir de La Llosa del Cavall, permettront aux régions de Solsonès, Bages et Anoia (Catalogne) de bénéficier d’une meilleure distribution d’eau potable.

Autres outils

 

Plus d’une centaine de kilomètres de conduites d’eau, une station de traitement d’eau potable d’une capacité de 28 000 m3 par jour et trois stations de pompage entreront en service en 2013 afin d’alimenter certaines comarques1 catalanes, trop faiblement desservies.

Des réponses adaptées au terrain

Comme dans tout le pourtour méditerranéen, la Catalogne connaît des problèmes de pénurie d’eau potable depuis des décennies. Dès 1987, la Région instaurait un système de pénalisation pour les plus grands consommateurs et commençait à répondre à ce problème vital par différentes stratégies. Barcelone bénéficie ainsi, depuis 2009, de la plus grande usine de dessalement d’Europe pour un usage urbain. D’autres types de solutions, adaptées à la géophysique et aux besoins de la région, sont favorisés. Le projet «Réseau d’approvisionnement en eau potable à partir du barrage de La Llosa del Cavall» en est un exemple concret.

Le nouveau réseau s’appuiera donc sur une structure existante. Le barrage est construit sur la rivière El Cardener, qui arrose les Pré-Pyrénées et les plaines situées au nord-ouest de Barcelone. L’exploitation de cette ressource aqueuse pour l’alimentation en eau potable doit bénéficier aux zones situées en aval, intéressant ainsi quelque 300 000 habitants.

Captation, traitement, approvisionnement

Une installation de pompage fournira l’apport d’énergie indispensable pour que le barrage de La Llosa alimente la nouvelle station de traitement d’eau potable (STEP) installée à Solana del Torrente. Cette station, d’une capacité de 350 litres/seconde, sera équipée de tous les systèmes de traitement requis (oxygénation, pré chlorage, décantation, filtration, dosage final de chlore…).

Une conduite d’approvisionnement (76,4 km), comportant plusieurs embranchements, partira de la STEP et aboutira à la ville d’Igualada. Trois stations de pompages sont prévues le long de cette conduite. Ce nouveau réseau permettra la distribution en eau potable vers les comarques1 de Solsonès, Bages et Anoia.

Coût total et participation CE

Le coût estimé du projet «Réseau d’approvisionnement en eau potable à partir du barrage de La Llosa del Cavall» est de 21 006 871 EUR. La contribution du Fond Régional de Développement Européen s’élève à 16 805 497 EUR sur la période 2007-2013.

1En Espagne, une comarque est un regroupement de municipalités.

Date de rédaction

01/12/2009