Reconstruction du rail reliant Divača à Koper

La ligne de chemin de fer de 26,4 km de long reliant Divača à Koper avait besoin d’être à la fois reconstruite et modernisée afin d’accroître ses capacités et qu’elle puisse servir d’axe aux lignes transeuropéennes.

Autres outils

 

C’est dans cette optique qu’a été lancé le projet de ligne de chemin de fer de Divača à Koper. En accroissant les capacités nécessaires de la ligne, le projet contribuera à une circulation fluide d’un plus grand volume de marchandises depuis et vers le port de Koper, améliorera la sécurité du trafic et encouragera le trafic de fret à recourir au train plutôt qu’à la route.

Une approche en deux temps

Le tronçon Divača-Koper fait partie du réseau transeuropéen de transport (RTE-T) et est utilisé comme axe pour les lignes allant de Lyon à Trieste, Ljubljana, Budapest et à la frontière ukrainienne.

Cette phase du projet se déroulera en deux étapes. La première comprendra la reconstruction de la gare ferroviaire, la sous-station électrique mobile de Hrpelje-Kozina et la gare de fret de Koper. Elle prévoit également la construction de la nouvelle sous-station électrique de Dekani et les travaux sur la voie courante Divača-Koper. La deuxième étape, ultérieure, comprendra la reconstruction de la gare ferroviaire de Divača et de la sous-station électrique de Divača. Qui plus est, plusieurs structures auxiliaires seront également construites, comme des passages souterrains pour les passagers, des ponts au dessus des routes et des accès routiers locaux de liaison.

Une fois les infrastructures terminées, elles seront gérées par Slovenske železnice d.o.o. au nom de l’Agence slovène pour la gestion de l’infrastructure ferroviaire publique.

Des bénéfices tangibles pour les citoyens et les entreprises

Le projet aura de nombreuses répercussions positives. La capacité de la ligne sera fortement accrue, ce qui sera bien entendu très utile aux utilisateurs. En outre, les marchandises circuleront de manière fluide depuis et vers le port de Koper, le trafic de fret sera encouragé à utiliser le train plutôt que la route, les avantages environnementaux seront nombreux et la sécurité du trafic et l’interopérabilité seront améliorées.

Les habitants de Slovénie utiliseront cette ligne améliorée pour voyager entre la côte et l’arrière-pays. La ligne ne profitera pas uniquement aux personnes, puisque les transporteurs de marchandises importées, de matières premières et de marchandises slovènes destinées à l’exportation s’en serviront également.

Les travaux réalisés dans le cadre du projet permettront également de conclure la stratégie du réseau transeuropéen de transport (RTE-T) en renforçant ce maillon fondamental du transit de marchandises qui devrait, à l’avenir, gérer un trafic croissant du port de Koper vers la Hongrie, l’Autriche, l’Allemagne et l’Ukraine.


Date de rédaction

10/10/2011