Un campus dédié aux sciences naturelles s’installe à Ljubljana

Un centre de recherche pédagogique de premier ordre est en cours de création à l’Université de Ljubljana. Avec deux nouvelles facultés, l’objectif du campus est de donner une impulsion au développement des sciences naturelles et de la technologie dans la capitale slovène et aux alentours.

Autres outils

 

Ce projet inclut la construction de la Faculté de Chimie et de Technologie Chimique (UL FKKT) et de la Faculté d’Informatique et des Sciences de l’Information (UL FRI). Les nouveaux bâtiments, qui seront reliés par un pont en verre, et les installations rattachées seront le noyau d’un campus universitaire dédié aux sciences naturelles.

De nouveaux locaux et un nouvel équipement

Ce projet instaurera un centre de recherche et de développement scientifique et pédagogique de premier ordre. Il prolongera les capacités de recherche et d’étude de l’Université de Ljubljana dans les domaines de la chimie, de la technologie chimique, de l’informatique et des sciences de l’information. Cet investissement, cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER), relève des priorités slovènes en matière d’amélioration du développement régional.

Comprenant deux nouvelles facultés, le centre sera construit à côté de la Faculté biotechnique UL, de l’Institut national de biologie et du parc technologique, ce qui devrait favoriser une collaboration croisée entre la recherche, le développement et les études.

Les travaux spécifiques pour ce projet incluent la construction de trois bâtiments: les locaux de l’UL FKKT, les locaux de l’UL FRI et les locaux communs reliés par un pont en verre. Chaque bâtiment sera spécifiquement conçu et doté des installations et de l’équipement requis.

Gains pour l’enseignement et les entreprises

Lorsqu’il sera opérationnel, le nouveau centre proposera plus de 90 lieux de travail supplémentaires pour les enseignants, les assistants, les chercheurs et le personnel technico-administratif, plus 30 autres pour la logistique. Ceci conduira à une augmentation significative du nombre de diplômés, de docteurs en science et d’étudiants. Par exemple, la proportion d’étudiants inscrits en sciences naturelles (par rapport à la population totale d’étudiants dans l’enseignement supérieur) devrait passer de 6,8 % à 9 % pendant et après la période de référence qui se terminera en 2028. De même, la proportion d’étudiants inscrits en technologie devrait passer de 13,5 % à 20 %.

Selon les prévisions, le nombre d’articles et de citations en provenance du centre augmentera, passant respectivement de 190 à 475 articles et de 1 330 à 2 840 citations. Deux brevets et quatre essaimages devraient également voir le jour dans le cadre de ces facultés. La coopération contractuelle directe entre la recherche et les entreprises devrait quant à elle doubler.

Le nouveau centre renforcera en conséquence la position concurrentielle de la Slovénie dans le domaine de la science, et en particulier de la chimie, de la technologie chimique, de l’informatique et des sciences de l'information. D’où un impact positif dans les domaines économiques correspondants, en particulier au niveau des exportations qui contribuent de façon importante à l'économie nationale.

Coût total et participation UE

Le projet «Nouvelle construction de UL FRRT et de UL FRI» dispose d’un budget éligible total de 110 064 700 EUR, le FEDER contribuant à hauteur de 75 265 000 EUR pour la période comprise entre 2007 et 2013.

Date de rédaction

01/01/2007