Une autoroute au service des réseaux de transport

L’axe nord-sud qui relie l’Union européenne aux Balkans sera bientôt renforcé grâce à d’importants travaux sur le tronçon d’autoroute qui relie Ponikve à Hrastje, notamment la construction de ponts, d’échangeurs, de viaducs et le placement de barrières de sécurité qui permettront en outre de gagner du temps, de l’argent, et de sauver des vies.

Autres outils

 

Une fois terminé, le tronçon de 7 165 km améliorera l’attractivité de la région pour le développement des entreprises, renforcera la capacité du réseau et offrira une plus grande accessibilité aux villages plus isolés.

Une mosaïque d’infrastructures routières

Le tronçon d’autoroute reliant Ponikve à Hrastje (qui fait partie du réseau transeuropéen de transport ou «RTE-T» qui va se Salzbourg à Thessalonique) a été ouvert à la circulation en juin 2010. Ce tronçon rejoint d’autres tronçons récemment construits à l’est et à l’ouest. Le viaduc de Dole et les échangeurs de «Trebnje-est» et de «Mirna peč» font partie des ouvrages d’art qui doivent être construits dans le cadre de ce projet.

Pour faciliter les travaux, le projet inclut la mise en place de contournements des routes existantes et le déplacement ou la construction de réseaux de services publics (adduction en eau, égouts, électricité, éclairage, gaz, télécommunications et bornes d’appel d’urgence). Étant donné l’ampleur et la nature du projet, 98 emplois directs seront créés pendant les travaux, et 5 autres une fois l’infrastructure routière en place et opérationnelle.

Mise en relation des Européens sur la route 

Les trois principaux bénéficiaires de ce projet sont les citoyens, les usagers de la route et le réseau RTE-T. Le tronçon permettra aux habitants du sud-est des arrondissements de Ljubljana et de Dolenjskade de relier les différentes régions, ce qui aura des effets favorables sur leurs conditions de vie et sera bénéfique pour les villages isolés. Cette nouvelle liaison stimulera également le tourisme, les échanges commerciaux au niveau régional et le développement de parcs industriels. La population locale quant à elle bénéficiera de trajets quotidiens plus rapides et plus sûrs.

Un plus grand nombre de véhicules pourra circuler sur le réseau et la majorité du trafic de transit sera déplacée vers l’autoroute. Le projet contribuera également à la stratégie RTE-T, avec le tronçon slovène de l’autoroute Salzbourg – Ljubljana – Zagreb renforçant l’axe de transport nord-sud, dans la région duquel le trafic de transport s’est intensifié, en particulier au niveau du tronçon qui relie les capitales Ljubljana et Zagreb.

Les chiffres parlent tous de sécurité

Les chiffres témoignent de l’ampleur du projet: 22 000 mètres de barrières de sécurité, 809 mètres de murs antibruit et 15 350 mètres de clôtures pour le gibier érigés; 47 contournements routiers mis en place; et 4 passages souterrains, 1 pont autoroutier, 1 viaduc et 2 échangeurs construits. On estime qu'en termes de vies sauvées, le projet devrait réduire de 50 % le nombre d’accidents mortels et de 40 % le nombre de blessés graves.

Date de rédaction

15/02/2011