De l’eau propre pour la vallée de Šalek

Destiné à réduire les pertes d’eau et à fournir de l’eau potable propre aux habitants, ce projet mettra en place un système d’approvisionnement en eau intégré pour la vallée fortement peuplée de Šalek, située dans le nord-est de la Slovénie.

Autres outils

 

Un réseau d'approvisionnement en eau d'une longueur de 43,5 km ainsi que trois stations de retraitement des eaux seront construits afin d’assurer aux 45 000 habitants de cette région un approvisionnement en eau fiable, durable et plus sûr.

L’enjeu: la qualité de l’eau

Les travaux entrepris dans le cadre de ce projet auront lieu dans la vallée de Šalek, où les niveaux de qualité de l’eau étaient à la limite de l’acceptable. Les technologies en place n’éliminent pas les composants nocifs que l’on peut trouver dans l’eau et ne parviennent pas à traiter l’eau comme il se doit. C’est pour répondre à cette nécessité d’améliorer la qualité des systèmes d’approvisionnement en eau et la manière dont ils sont exploités, et de réduire le niveau élevé de pertes d’eau sur le réseau, que 43,5 km de conduites primaires et trois stations de retraitement des eaux résiduaires seront construits. Les travaux entrepris dans le cadre de ce projet incluent la construction et le raccordement des conduites, un bassin hydrographique, des stations de pompage (construction et modernisation), des installations de stockage de l’eau, un système de commande à distance aux fins de la surveillance et une analyse hydraulique du réseau d’approvisionnement en eau de Velenje – Šoštanj – Šmartno ob Paki.  

Suppression des effets néfastes du réseau de distribution

Le nouveau réseau d’approvisionnement en eau fournira de l'eau potable de manière sûre, fiable et durable à près de 45 000 habitants de la vallée de Šalek, et raccordera 1 730 habitants supplémentaires au réseau d’approvisionnement en eau dans la région concernée par le projet. Il réduira le taux élevé de pertes d’eau de 30 % à 25 % à l’horizon 2015, réduira de 3 800 unités le nombre d’habitants exposés directement à de l’eau impropre à la consommation dans la région de Šmartno ob Paki, et reliera les trois systèmes d’approvisionnement en un système intégré qui sera plus efficace et moins onéreux en termes d’exploitation et de maintenance. Les économies ainsi réalisées et les emplois créés une fois le réseau d'approvisionnement en eau terminé et opérationnel stimuleront à nouveau l’économie locale.

Il convient également de noter que le projet respecte le principe de pollueur-payeur et qu’il contribuera par conséquent à une meilleure protection, mieux coordonnée, des eaux de surface et des sources souterraines dans la région.

Date de rédaction

08/03/2011