Projet de gestion des déchets visant à réduire le volume des déchets mis en décharge

Un important projet de gestion des déchets mis sur pied dans le comté de Dolj, en Roumanie, permettra d'éliminer et de recycler une plus grande quantité de déchets et de réduire la quantité de déchets biodégradables mis en décharge au sein des communautés rurales et urbaines de la région.

Autres outils

 

Afin de satisfaire aux obligations qui incombent au pays en vertu de son traité d'adhésion, ce projet met en œuvre un système intégré de gestion des déchets qui bénéficiera à l'ensemble du comté, intégrant toute les opérations nécessaires à cet effet, à savoir la collecte, la collecte sélective des déchets, le transport, le transfert et le traitement des déchets dans des centres de recyclage, dans des centres de compostage et dans des décharges. Parallèlement, toutes les décharges non conformes seront fermées et remises en état.

Couverture et avantages

L'ensemble des 611 347 habitants de Dolj sont concernés par ce projet, qui tient également compte de la nécessité d'encourager la sensibilisation et la participation du public. Les campagnes de sensibilisation se concentrent sur l'importance du compostage domestique et de la collecte sélective des déchets.

Ce projet permettra d'atteindre un taux de collecte des déchets mixtes de 100 % dans les régions urbaines et rurales, contre seulement 20 % dans les zones rurales en 2013.

Lorsque l'ensemble de la population aura accès à la collecte sélective des déchets d'emballages, un taux de récupération total de 60 % pourra être assuré avant 2016, avec un taux de recyclage total de 55 %. L'effort total en matière de recyclage sera réparti comme suit: 60 % pour le verre, 60 % pour le papier et le carton, 50 % pour le métal, 22,5 % pour le plastique et 15 % pour le bois. 

Grâce à la mise en œuvre de la collecte sélective des déchets dans l'ensemble du comté, mais aussi à la promotion du compostage domestique et à la construction d'usines de traitement des déchets biodégradables, la quantité de déchets biodégradables mis en décharge sera réduite de 35 % d'ici 2016, par rapport à la quantité produite en 1995.

Plans techniques

Dans le cadre de ce projet, quatre centres de transfert seront construits à Filiasi, à Bailesti, à Dobresti et à Calafati. En outre, un centre de tri sera ouvert à Craiova, deux centres de compostage seront construits à Mofleni et à Calafat, et deux centres de traitement des déchets dangereux ouvriront leurs portes à Craiova et à Bailesti. Trois décharges non conformes seront fermées à Calafat, à Bailesti et à Sagarcea. La collecte sélective des déchets sera organisée et 102 986 unités de compostage domestique seront fournies dans les zones rurales et dans les villes de Bechet et de Dabuleni.

En 2017, une fois ce projet arrivé à terme, environ 300 emplois devraient avoir été créés.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Integrated waste management system in Bihor County» (Système intégré de gestion des déchets dans le comté de Bihor) bénéficie d'un investissement total de 53 612 797 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 41 121 056 EUR au titre du programme opérationnel «Environnement» pour la période de programmation 2007-2013. Les travaux relèvent de l’axe prioritaire «Développement de systèmes intégrés de gestion des déchets et réhabilitation de sites historiquement contaminés».

Date de rédaction

10/06/2015