Modernisation des systèmes de distribution d’eau et de traitement des eaux usées à Mures

Un projet d’extension et de restauration a été conçu pour Mures afin que les infrastructures de distribution d’eau et de traitement des eaux usées du département soient conformes aux critères de l’UE en matière d’environnement.

Autres outils

 

Mis en œuvre par la société d’exploitation régionale SC Compania Aquaserv SA, le projet portera sur les systèmes de distribution et de traitement de l’eau et les systèmes de collecte et de traitement des eaux usées à Targu Mures, Reghin, Sighisoara, Tarnaveni, Ludus, Iernut et Cristuru Secuiesc.

Des mesures clés pour un service amélioré

Le projet devrait toucher les quelque 349 000 habitants utilisant les services de distribution d’eau et de traitement des eaux usées du département et relever à 100 % le taux de raccordement au réseau d’égouts et au réseau d’eau potable.

Le projet se décline en différentes mesures clés. Dans le domaine de la distribution d’eau, les mesures seront les suivantes: modernisation du captage de l’eau; construction et restauration de canalisations, réservoirs et stations de traitement de l’eau; extension et restauration des réseaux de distribution, y compris des stations de pompage. En ce qui concerne l’infrastructure de gestion des eaux usées: construction et modernisation de cinq stations de traitement des eaux usées et extension et restauration du réseau d’égouts, y compris des stations de pompage.

Au total, 100 km de réseau de canalisations d’eau neuf ou restauré et 63 km de réseau de distribution d’eau neuf et restauré seront créés, tandis que le réseau d’égouts sera agrandi de 77 km.

Une meilleure qualité de vie pour tous

Après sa remise à neuf, l’infrastructure améliorera la qualité de vie de l’ensemble des 349 000 citoyens du département grâce à un meilleur accès à l’eau potable et aux services de traitement des eaux usées. Par ailleurs, le taux de raccordement à ces deux services sera de 100 %. Ces travaux seront particulièrement positifs pour 32 000 habitants qui, pour la première fois, seront raccordés à un système de distribution d’eau potable sûr.

En outre, le projet favorisera l’économie locale par la création de 325 emplois au cours de la phase de mise en œuvre.

L’amélioration des systèmes de collecte et de traitement des eaux usées permettra également de réduire considérablement la pollution due aux déchets organiques et aux nutriments déversés directement dans les cours d’eau naturels. En outre, l’extension des systèmes de traitement des eaux usées permettra d’éliminer la pollution des nappes phréatiques et des eaux souterraines, ce qui favorisera l’environnement.

Date de rédaction

10/10/2011