Rénovation du système de chauffage urbain dans la municipalité de Iasi

Dans un souci de mise aux normes européennes du système de chauffage urbain dans la municipalité de Iasi, ce projet rénovera les installations de chauffage urbain et les réseaux de distribution existants.

Autres outils

 

En plus de réduire les concentrations d’émissions de SO2, de NOx et de particules de poussière issues du système de chauffage (actuellement supérieures aux niveaux autorisés), le projet améliorera également l’efficacité énergétique des installations de chauffage ainsi que des réseaux de transport et de distribution.

Élever le niveau pour répondre aux exigences européennes

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action général pour la municipalité, visant à réduire les émissions et à rénover les réseaux. Le système de chauffage urbain existant à Iasi approvisionne plus de 158 000 habitants, soit 51 % de la population, ainsi que la plupart des institutions publiques et entreprises de services.

Concrètement, le projet consiste en une série d’actions clés, parmi lesquelles l’équipement du système de chauffage urbain de technologies de production améliorées via la mise aux normes de trois générateurs d’eau chaude et d’une chaudière à vapeur dans deux installations dans le but de réduire les émissions de NOx; l’installation d’une unité de désulfurisation dans la deuxième installation dans le but de réduire les émissions de SO2; l’installation d’un système de collecte de cendres sèches pour réduire la quantité des dépôts de cendres et d’impuretés. En outre, les pompes de transport des deux installations et du réseau de transport seront également mises aux normes afin d’améliorer l’efficacité énergétique du système.

Ces actions devraient conformer les infrastructures aux exigences réglementaires pertinentes de l’UE en matière d’environnement ainsi qu’à la politique européenne de réduction de la pollution atmosphérique. Le système de chauffage amélioré sera exploité par CET Iasi SA, propriété de la municipalité de Iasi.

Stimuler l’économie tout en réduisant les émissions

Ce projet bénéficiera à plus de 158 000 habitants, à la plupart des institutions publiques de la municipalité et à ses sociétés de services. De manière générale, il contribuera à améliorer la qualité de l’air dans la région et la santé de la population.

D’un point de vue économique, il contribuera à faire de Iasi un choix d’investissement plus attractif et entraînera la création de 197 emplois directs durant la phase de mise en œuvre.

En termes de gains environnementaux, le projet participera à la lutte contre le changement climatique en réduisant fortement les émissions de SO2, CO2, NOx et de particules de poussière issues du système de chauffage. Par ailleurs, la plus grande efficacité énergétique des installations de chauffage et des réseaux réduira la consommation d’énergie primaire et, partant, les émissions de gaz à effet de serre.

Date de rédaction

20/09/2011