Trier les déchets pour garantir un avenir propre

Dans le cadre des efforts déployés pour satisfaire aux obligations européennes, pour minimiser les dommages environnementaux et améliorer la qualité de vie pour 425 100 citoyens locaux, ce projet instaure un système de gestion intégrée des déchets solides pour l’ensemble du județ de Sibiu.

Autres outils

 

Les volets principaux du projet consisteront à fournir des équipements de collecte et des unités de compostage familiales pour le domaine rural, et à construire un centre de tri (20 000 t/an) et deux usines de compostage d’une capacité respective de 15 000 t/an et 7 000 t/an.

Un effort urbain et rural collectif

Les investissements de ce projet portent principalement sur le secteur des déchets solides. Les travaux seront réalisés pour l’ensemble du județ de Sibiu, sous la responsabilité du conseil de județ. Ils s’appuieront sur un cadre institutionnel moderne basé sur la gestion régionale et tiendront compte de la nécessité d’une meilleure sensibilisation et participation des citoyens. Ce projet devrait créer directement 124 emplois pendant la phase initiale de développement et 38 autres une fois que le système de traitement des déchets sera en place et opérationnel.

Les objectifs suivants constituent les principales composantes du projet: fourniture du matériel de collecte, notamment des euro-conteneurs et des euro-poubelles, ainsi que d’unités de compostage familiales; construction d’un centre de tri (20 000 t/an) et de deux usines de compostage; fermeture et réhabilitation de cinq sites urbains de décharge; et campagnes de sensibilisation du public visant à réduire les déchets à la source ou tri à la source des matières recyclables.

Objectifs clairs pour les déchets et le recyclage

Une fois achevé, le projet devrait contribuer à rendre les objectifs suivants réalisables:

  • taux de collecte de 100 % des déchets mixtes parmi la population urbaine et rurale, par rapport aux 72 % et 62 % respectivement en 2007;
  • réduction de 50 % de la quantité de déchets biodégradables mis en décharge en 2013, par rapport à 1995, en raison de systèmes de collecte séparés couvrant 80 % de la population urbaine en 2013;
  • collecte séparée des déchets d’emballages disponible pour 100 % de la population urbaine, garantissant ainsi qu’en 2013 il y aura un taux de récupération total de 60 %, avec un taux de recyclage total de 55 %, détaillé comme suit:
    • 60 % pour le verre;
    • 60 % pour les papiers et cartons;
    • 50 % pour les métaux;
    • 22,5 % pour les matières plastiques;
    • 15 % pour le bois.

En réalisant les objectifs susmentionnés et en garantissant l’absence de décharges illégales à l’avenir, les risques sanitaires pour la population devraient chuter de manière significative, parallèlement à l’amélioration considérable des conditions d’hygiène et de la qualité de l’environnement. D’un point de vue économique, cette approche écologique permettra également de faire de la région de Sibiu un endroit plus attractif où les entreprises voudront investir.

Date de rédaction

28/09/2011