Des transports sur route plus rapides et plus sûrs

Une nouvelle autoroute permettra de réduire de moitié la durée des trajets entre les villes d’Arad et de Timişoara dans l’ouest de la Roumanie. Cette autoroute fait partie de la branche nord du réseau transeuropéen de transport (RTE-T).

Autres outils

 

Cette autoroute à deux voies aura une longueur totale de plus de 44 km. Les fonds nécessaires à son exploitation et à son entretien seront recueillis grâce aux péages, conformément à une stratégie élaborée dans le cadre du même projet.

Autoroute et contournement

Le projet inclut la conception, la supervision et la construction d’une nouvelle autoroute allant d’Arad à Timişoara. Cette dernière sera située dans la partie occidentale de la Roumanie, dans la province historique de Banat, essentiellement à l’intérieur des limites des provinces d’Arad et de Timiş.

Sur les 44,5 km que compte cet axe, 32,25 km seront réservés à l'autoroute qui relie les villes d’Arad et de Timisoara; les 12,25 km restant couvrent le contournement d’Arad. Les travaux de construction incluront 20 ponts et cols, cinq échangeurs, et deux centres de maintenance et aires d’autoroute.

Le contournement d’Arad commence au croisement avec la route nationale 7, à proximité de la partie occidentale de la zone industrielle de la ville, et se termine au croisement avec la route nationale 69, à environ un kilomètre de la ville. L’autoroute qui relie Arad à Timişoara débute au niveau de l’échangeur avec la route nationale 69 et se termine au croisement avec la route 691 (Timişoara à Lipova); avec le premier échangeur qui permet d’accéder à l’autoroute lorsqu’on vient de Timişoara.

Une plus grande mobilité

L’autoroute d'Arad à Timişoara profitera tout particulièrement aux usagers et aux communautés de la région, ainsi qu’aux services publics. Elle améliorera également la mobilité pour le quelque 1,1 million d’habitants et les entreprises établies dans la zone couverte par le projet. Ce tronçon de route constituant une partie de la branche nord du RTE-T («Axe de priorité n° 7») qui traverse la Roumanie de Nădlac à Constanţa, il constituera au final un élément clé d’un grand axe paneuropéen.

Selon l’avis d’experts, l’autoroute permettra de réduire considérablement le temps de trajet des usagers de la route, le temps moyen de voyage entre Arad et Timişoara passant de 64 à 33 minutes. Elle devrait également entraîner une diminution du nombre d’accidents entre ces deux villes de 76 %, ainsi qu’une réduction de 7 % des frais de réparation des véhicules à charge des usagers.

Date de rédaction

30/03/2011