RO-NET: développer l'accès à l'Internet à haut débit pour stimuler l’économie

D’importants moyens ont été investis dans les TIC en Roumanie afin de créer un réseau de backhaul pour élargir l’accès à l’Internet à haut débit. Ce projet profitera à la fois aux habitants, aux entreprises et à l’administration publique, et permettra de réduire la fracture numérique entre zones urbaines et zones rurales.

Autres outils

 

Cette initiative cible en priorité 783 des 2 268 localités roumaines appelées «zones non affectées», où il n’existe aucun réseau d’accès ou de distribution pour les communications électroniques. Ces 783 localités ont été divisées en sept lots pour la mise en œuvre du projet qui, au final, permettra à quelque 400 000 habitants, 8 500 entreprises et 2 800 institutions publiques d’avoir accès à l’Internet à haut débit.

De nouvelles infrastructures combinées aux structures locales existantes

Le projet verra la mise en place de deux centres de contrôle du réseau, d’un réseau de distribution à fibre optique de 3 265 km et de quatre nouvelles antennes-relais. L’unité chargée de la mise en œuvre du projet veillera à la bonne exécution de la phase de construction.

Un tiers du réseau sera créé à partir de l’infrastructure existante. Il est par ailleurs prévu que des opérateurs privés locaux contribuent au projet en complétant le réseau de distribution de façon à garantir une largeur de bande minimale commune à chaque point de connexion de chaque utilisateur final.

Selon les estimations, 480 emplois devraient être créés une fois le projet achevé.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «RO-NET: Building a national broadband infrastructure in disadvantaged areas, through the use of structural funds» bénéficie d’un investissement total de 69 050 154 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 57 104 477 EUR au titre du programme opérationnel «Stimuler la compétitivité économique» pour la période de programmation 2007-2013. Les travaux relèvent de l’axe prioritaire «TIC pour les secteurs public et privé».

Date de rédaction

27/05/2015