Réhabilitation du réseau d’alimentation en eau de Vrancea

Conformément à la directive-cadre européenne sur l’eau, l’objectif principal de la politique roumaine de gestion de l’eau est d’atteindre un «bon état écologique» pour toutes les eaux d’ici à 2015, grâce à la gestion intégrée des ressources en eau.

Autres outils

 

Le projet de Vrancea vise à étendre et rénover les infrastructures de gestion de l’eau potable et des eaux usées dans le județ de Vrancea, dans le Sud-Est de la Roumanie. Il constitue la première étape d’un plan d’investissement à long terme visant à développer et moderniser les installations d’eau potable et d’eaux usées du județ, dont la population estimée est d’environ 159 997 habitants.

L’accès à l’eau potable et le bon fonctionnement du réseau d’assainissement des eaux usées et des égouts sont important pour la santé et le bien-être de la population. Cependant, alors que 91 % de la population urbaine de Roumanie a accès à l’eau courante, ce chiffre tombe à 21 % pour la population rurale; et seulement 18 % de la population totale a accès à des stations d’épuration des eaux usées disposant de systèmes de traitement satisfaisants. C’est pourquoi le projet qui vise à étendre et moderniser les infrastructures d’eau potable et d’eaux usées dans le județ de Vrancea revêt une importance extrême.

Réhabilitation des infrastructures d’approvisionnement en eau

Ce projet consiste à réhabiliter les systèmes d’alimentation et de traitement de l’eau et les systèmes de collecte et de traitement des eaux usées, afin de les mettre en conformité avec les obligations de la Roumanie en matière d’eau contenues dans le traité d’adhésion et avec les objectifs du programme opérationnel sectoriel pour l’environnement. Pour réaliser cet objectif, il est nécessaire d’améliorer les champs de captage, les stations d’épuration et les conduites d’adduction en eau, d’étendre et de réhabiliter le réseau de distribution, de créer et de réhabiliter des stations de pompage des eaux usées, d’étendre et de réhabiliter le réseau d’assainissement, et de construire et rénover cinq stations de traitement des eaux usées effectuant un traitement tertiaire. 

En conséquence, le taux de connexion au réseau de collecte des eaux usées atteindra 100 % de l’approvisionnement à Vrancea, en raccordant 65 442 habitants supplémentaires. Ce projet raccordera également 100 % de la population au réseau d’eau potable, ce qui représente 33 760 habitants supplémentaires raccordés à un système d’approvisionnement en eau potable.

Un environnement plus sain

Le bénéfice global du projet, avec la fourniture d’eau potable, se traduira par une diminution des risques sanitaires pour la population; et l’amélioration de la collecte et du traitement des eaux usées induira une augmentation des conditions d’hygiène et de la qualité de l’environnement. En particulier, le renforcement des systèmes de collecte et de traitement des eaux usées entraînera une réduction significative de la charge de pollution organique et de pollution par les nutriments qui est déversée directement dans les eaux, comme dans le cas du Danube.

Le projet devrait entraîner la création directe de 150 emplois durant la phase de mise en œuvre et de 40 emplois durant la phase opérationnelle. Et, à long terme, le projet créera des services de l’eau fiables et conformes qui, à leur tour, contribueront à faire du județ de Vrancea une province plus attrayante et salubre où investir à l’avenir.

Date de rédaction

28/09/2011