La reconstruction d'une route principale est synonyme de trajets plus sûrs et plus rapides

Un programme majeur de rénovation d'une route entre les villes roumaines de Deva et Oradea va créer un parcours plus sûr et plus rapide.

Autres outils

 

L'investissement vise à rénover 171,6 km de la route nationale DN76 entre les villes de Deva et Oradea, situées sur l'axe prioritaire sept du réseau transeuropéen de transport (RTE-T). Le projet est réparti en six lots entre les villes de Soimus et Oradea.

Les rénovations de l'infrastructure prévoient la modernisation de 44 ponts et 502 caniveaux, ainsi que la création de 88 intersections et le réalignement de 13 courbes.

Un moyen plus sûr et plus rapide de voyager va stimuler la création d'emplois

Une fois la rénovation terminée, le temps de trajet sur la route entre Deva et Oradea diminuera de 25 minutes, et l’on s'attend à ce que le taux d'accidents diminue de 12 %.

Les utilisateurs locaux et internationaux du réseau routier, les services publics et les communautés locales situées le long de la DN76, en particulier dans les comtés de Hunedoara, Arad et Bihor, comptant une population d'environ 1 381 000 habitants, sont les plus susceptibles de bénéficier de cette initiative.

Au total, 24 emplois seront créés lors de la phase de mise en œuvre du projet et 500 devraient l'être à sa conclusion.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Rehabilitation of National Road DN76, section Deva – Oradea» a fait l'objet d'un investissement total de 207 245 394 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 140 877 099 EUR au titre du programme opérationnel «Transports» pour la période de programmation 2007-2013. Les travaux sont financés au titre de l'axe prioritaire «Modernisation et développement des axes prioritaires RTE-T en vue de la mise en place d’un système de transports durable, intégré dans les réseaux européens de transport».


Date de rédaction

23/12/2014