Renforcer les systèmes de distribution d’eau et de traitement des eaux usées

Le présent projet vise à renforcer les infrastructures de distribution d’eau et de traitement des eaux usées dans les villes situées en Olténie, dans le Sud-Ouest de la Roumanie, afin que ces systèmes soient conformes aux normes de l’UE en matière d’environnement.

Autres outils

 

Mis en œuvre par la société d’exploitation régionale S.C Compania de Apa Oltenia SA, le projet prévoit l’extension et la restauration des systèmes de distribution d’eau potable et de collecte des eaux usées dans 12 villes: Craiova, Calafat, Bailesti, Filiasi, Segarcea, Dabuleni, Bechet, Ciupercenii, Vechi, Poiana Mare, Tunarii Vechi et Calarasi.

Des infrastructures modernisées pour 12 villes

Le projet devrait toucher environ 389 600 habitants. Il prévoit la restauration et l’extension des sources d’eau, des canalisations, des réservoirs et du réseau de distribution (y compris les stations de pompage). Par ailleurs, des stations de chloration seront restaurées et construites, des stations de traitement de l’eau seront restaurées, le réseau d’égouts sera rénové et agrandi (y compris les stations de pompage) et des stations de traitement des eaux usées seront construites et modernisées.

De nombreux travaux seront réalisés dans les villes: construction d’une plateforme de stockage des boues à Craiova, reconstruction d’une station de traitement des eaux usées à Filiasi, rénovation de la station de traitement des eaux usées à Calafat et de Ciupercenii Vechi, restauration de la station de pompage et de la station de chloration à Bailesti et à Poiana Mare, construction d’une station de traitement des eaux usées à Segarcea et restauration et extension du réseau de distribution d’eau à Calarasi, Dabulenu et Bechet.

Un meilleur raccordement

Visant 389 600 habitants, le taux de raccordement au système de collecte des eaux usées devrait atteindre 93,7 % en moyenne dans les régions concernées par le projet. D’autre part, le taux de raccordement au réseau d’eau potable devrait atteindre 99,8 %, ce qui signifie que 26 579 habitants supplémentaires auront accès à un système de distribution d’eau potable sûr.

Non seulement le projet permettra d’améliorer les infrastructures, mais il renforcera aussi l’emploi dans la région grâce à la création de 450 postes au cours de la phase de mise en œuvre.

L’amélioration des systèmes de collecte et de traitement des eaux usées permettra également de réduire considérablement la pollution due aux déchets organiques et aux nutriments déversés directement dans les cours d’eau naturels. En outre, l’extension des systèmes de traitement des eaux usées permettra d’éliminer la pollution des nappes phréatiques et des eaux souterraines.

Date de rédaction

10/10/2011