Modernisation des lignes ferroviaires pour réduire les temps de transport des passagers et des marchandises

La remise à neuf d’un tronçon de ligne ferroviaire à double circulation de 89,5 km entre les villes roumaines de Sighişoara et de Coslariu permettra d’accroître la vitesse de circulation des trains tout en améliorant la sécurité et le confort des passagers. Cette modernisation devrait encourager les habitants et les entreprises à emprunter le train.

Autres outils

 

Le projet prévoit la réhabilitation d’une ligne électrifiée existante de 63,46 km et la construction d’une nouvelle ligne électrifiée de 26,04 km. Dix stations ferroviaires seront aussi rénovées dans le cadre du projet.

Une fois les travaux de modernisation terminés, la vitesse de circulation maximale sera de 160 km/heure pour les trains de voyageurs et de 120 km/heure pour les trains de marchandises. Cela réduira les temps de trajet pour les passagers et les marchandises, ce qui devrait renforcer l’attrait et la compétitivité du transport ferroviaire, notamment par rapport au transport routier.

De plus, ces travaux sur la ligne appliquent les dernières normes européennes en matière d’infrastructures ferroviaires, ce qui permet d’offrir des services de grande qualité. La ligne modernisée utilise aussi le système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS) pour assurer la sécurité et l’interopérabilité avec les autres réseaux de chemins de fer.

Amélioration de l’accès

Les opérateurs de transport de passagers et de marchandises, leurs clients et les services publics locaux seront les grands bénéficiaires du projet. Les 1,12 millions d’habitants des comtés de Mureş, Sibiu et Alba profiteront aussi de la meilleure accessibilité du réseau de transport roumain.

La ligne s’inscrit dans le programme de réseau transeuropéen de transport de l’Union européenne, baptisé RTE-T. L’objectif du programme RTE-T est de moderniser les réseaux de transport dans toute l’Europe pour permettre une meilleure circulation des personnes et des marchandises entre les États membres et au sein de ces pays. La section Sighişoara-Coslariu de la ligne ferroviaire fait partie de l’axe prioritaire 22 du RTE-T, qui traverse la Roumanie et passe par les villes de Brasov et de Bucarest. Étant donné le caractère stratégique de cette liaison, le projet devrait amplement bénéficier à l’économie roumaine et à l’Union européenne dans son ensemble.

On estime que 600 emplois seront créés pendant la phase de réalisation du projet.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Rehabilitation of the railway line Brasov - Simeria, component of the IV Pan-European Corridor, for trains circulation with a maximum speed of 160 km/h, section Sighisoara - Coslariu» dispose d’un investissement de 1 124 206 274 EUR. La contribution du Fonds européen de cohésion s’élève à 750 981 178 EUR pour la période de programmation 2007-2013. Le projet est financé au titre de la priorité «Modernisation et développement des axes prioritaires RTE-T en vue de la mise en place d’un système de transport durable, intégré dans les réseaux européens de transport» du programme opérationnel «Transports».

Date de rédaction

22/10/2013