Des équipements de signalisation européens dernier cri

Des équipements de signalisation européens de pointe seront bientôt soumis à des essais sur un court tronçon de ligne ferroviaire dans le sud de la Roumanie. Ce projet d’une durée de 4 ans et demie est un prélude aux travaux de modernisation du rail qui seront menés au niveau national et qui, ensemble, assureront des services et des liaisons ferroviaires internationales plus sûres, plus rapides et plus efficaces.

Autres outils

 

Le nouveau système de signalisation ferroviaire ERTMS/ETCS niveau 2 (European Rail Traffic Management System/European Train Control System Application Level 2) sera installé et testé sur un tronçon de 37 km de la ligne ferroviaire qui relie Bucarest à Brasov. Ce tronçon fait partie de la ligne ferroviaire de l’axe prioritaire n° 22 des RTE-T, qui s’étend de Constanta à la frontière hongroise (à proximité de Curtici).

Batterie d’essais complète

Le système ERTMS/ETCS niveau 2 sera installé et testé sur la ligne qui va de Buftea, située à quelque 20 km au nord de Bucarest, à Brazi. L’objectif de ce projet est d’en apprendre plus les aspects opérationnels du système avant de le déployer au niveau national, et d'appuyer le plan européen de déploiement de l’ERTMS de 2009.

Le projet vise notamment à aligner ce tronçon ferroviaire sur les normes ERTMS/ETCS niveau 2. L’installation de transpondeurs au sol et de matériel embarqué dans au moins six locomotives de transport de personnes à partir de CFR Calatori est également prévue. Un réseau ferroviaire de radio GSM sera également mis en place, y compris le matériel de transmission en fibre optique, les interfaces avec les autres systèmes et deux centres de commutation mobiles (CCM): un centre principal et un centre de réserve en cas de récupération après défaillance grave, situés respectivement à Bucarest et Ploiesti.

Effets positifs pour les trains nationaux et internationaux

Le projet fournira à terme une ligne ferroviaire moderne équipée du système de gestion du trafic ferroviaire le plus récent d’Europe, et permettra la création de 30 emplois pendant la durée de travaux. Des informations financières, économiques et opérationnelles essentielles seront tirées des essais, de l’évaluation et de la révision des manuels opérationnels roumains existants pour les trains circulant sur cette ligne. Des recommandations pourront alors être formulées sur de nombreux éléments, depuis la planification jusqu’à la maintenance du nouveau système de signalisation ferroviaire.

Les connaissances acquises dans le cadre de ce projet seront prises en compte lors des travaux de modernisation qui seront entrepris ultérieurement au niveau national. Elles faciliteront également le vaste déploiement de l’ERTMS niveau 2 prévu sur le tronçon Curtici-Brasov dans la partie nord des infrastructures de l’axe prioritaire n° 22 des RTE-T, ce qui offrira au final une meilleure interopérabilité technique des trains internationaux.

Date de rédaction

30/03/2011