Un nouveau système de gestion des déchets pour stimuler l’économie locale

Le nouveau système intégré de gestion des déchets actuellement en cours d’installation dans le comté de Bihor, en Roumanie, permettra au pays de réduire la mise en décharge des déchets biodégradables et de sensibiliser le public au respect de l’environnement.

Autres outils

 

Le projet vise la mise en place d'installations de traitement des déchets intégrant toutes les collectes nécessaires, les collectes sélectives, le transport, le transfert, le traitement et le recyclage. Parallèlement à ce système, des mesures seront prises concernant la fermeture et la réhabilitation de huit décharges urbaines non conformes. Le projet a également pour but de sensibiliser le public et de l’amener à participer plus activement par le biais de campagnes et de publicités.

Outre la mise en œuvre des collectes sélectives et la fourniture de 20 000 unités de compostage à domicile dans des zones rurales, il est également prévu de construire des centres de transfert et des centres de tri ainsi qu’une unité de stockage, sans oublier la construction d’une usine de traitement mécanique biologique.

Respect des obligations européennes et création d’emplois

Ce projet bénéficiera aux 590 200 habitants de tout le comté de Bihor et aidera la Roumanie à se mettre en conformité avec la législation environnementale communautaire. En 2016, la quantité de déchets biodégradables mis en décharge aura diminué de 65 % par rapport à 1995 et, grâce à la collecte sélective des déchets d’emballage mise au service de la population, le taux de revalorisation global atteindra 60 %, pour un taux de recyclage global de 55 %.

Enfin et surtout, 18 emplois devraient être créés lors de la phase de mise en œuvre, et 288 au total une fois le projet achevé.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Integrated waste management system in Bihor County» bénéficie d’un investissement total de 44 010 311 EUR, la contribution du Fonds européen de développement régional s’élevant à 34 426 098 EUR au titre du programme opérationnel «Environnement» pour la période de programmation 2007-2013. Les travaux relèvent de l’axe prioritaire «Développement de systèmes intégrés de gestion des déchets et réhabilitation de sites historiquement contaminés».


Date de rédaction

10/12/2014