De nouveaux systèmes et équipements pour prévenir et gérer les inondations

En Roumanie, des zones exposées aux inondations reçoivent une aide supplémentaire sous forme d’équipements et de systèmes qui amélioreront la sécurité et l’efficacité des infrastructures de gestion de l’eau comme les barrages et les prises d’eau. L’investissement, qui bénéficiera directement à environ 1,5 millions de personnes, renforcera aussi les capacités de gestion du risque d’inondation du pays.

Autres outils

 

Le projet vise à éviter les inondations et à mettre au point des procédures efficaces de gestion opérationnelle en cas d’inondation. Il entend aussi atténuer les effets des inondations, notamment les problèmes dus à la pollution de l’eau. L’investissement finance donc également du matériel de surveillance pour les barrages et les stations de jaugeage, la fourniture d’installations automatisées de mesure de la pollution, ainsi que les logiciels et le matériel informatique associés. De plus, des centres de coordination et des centres d’intervention rapide sont mis en place pour gérer les inondations.

Accroissement de la sécurité et de la capacité

Pour accroître la sécurité et l’efficacité des infrastructures de gestion de l’eau en Roumanie, le projet prévoit de fournir:

  • des capteurs de sécurité automatique pour les barrages;
  • des stations de détection automatique  pour mesurer les couches de neige;
  • des stations de jaugeage pour les rejets, les prises et les dérivations d’eau;
  • du matériel informatique et des logiciels pour la coordination et le contrôle des «constructions hydrotechniques», en particulier les barrages de protection, les prises d’eau et les digues.

Pour améliorer les capacités de gestion du risque, il est prévu de fournir du matériel et des logiciel spécifiques aux centres opérationnels, de construire des centres d’intervention rapide dotés de tout le matériel nécessaire et de fournir des stations équipées de capteurs pour surveiller la qualité de l’eau. Une assistance technique a aussi été fournie pour la gestion de ce projet qui devrait créer 50 emplois pendant sa phase de réalisation et 200 postes une fois terminé.


Investissement total et financement de l’UE

Au total, 63 231 579 EUR ont été investis dans le projet «Watman – Information system for integrated water management – Phase I». La contribution du Fonds de cohésion de l’UE s’élève à 54 056 677 EUR au titre de la priorité «Mise en œuvre d’une infrastructure appropriée pour la prévention des risques naturels dans les régions les plus vulnérables (Fonds de cohésion)» du programme opérationnel «Environnement» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

09/04/2014