Une nouvelle autoroute au service de l’accessibilité

Un projet de construction d’un tronçon autoroutier de 38 km entre Nadlac et Arad réduira les temps de trajet et les accidents, tout en améliorant les liaisons entre l’ouest de la Roumanie et la Hongrie.

Autres outils

 

Parallèlement à la construction d’une autoroute à quatre voies, ce projet implique une liaison de 5,9 km rejoignant la départementale DN7 à hauteur de Nadlac. Ces travaux comprendront également la construction de deux ponts, de trois échangeurs, de deux aires de repos et d’une aire de maintenance. Une fois opérationnelle, cette autoroute sera payante, ce qui permettra d’en couvrir partiellement les coûts d’exploitation et de maintenance.

Le tracé de l’autoroute traverse la plaine d’est en ouest depuis la frontière hongroise au nord de Nadlac. Elle passe ensuite par le județ de Mureș, en contournant la zone protégée du Parc naturel de Lunca Mureşului inférieur, avant de croiser la nationale NR7 pour rejoindre le contournement ouest de l’aéroport d’Arad. À la frontière, elle rejoint enfin l’autoroute hongroise M43, qui relie Szeged à Nagylak.

Des trajets plus fluides et mieux sécurisés

L’autoroute devrait permettre de réduire les temps de trajet moyen entre Nadlac et Arad de 39 à 26 minutes et les accidents de la route entre les deux centres urbains de 40 %. Les particuliers et les entreprises de la Région de développement occidentale de Roumanie bénéficieront d’une meilleure accessibilité au réseau routier, et plus particulièrement les habitants du comté d’Arad, dont la population s’élève à quelque 500 000 âmes. La nouvelle route permettra aussi de réduire les temps de trajet transfrontalier entre la Roumanie et la Hongrie.

L’autoroute Nadlac-Arad fera partie du réseau transeuropéen de transport (TEN-T), qui traverse la Roumanie de Nadlac à Constanta. Le réseau TEN-T est un projet financé par l’UE dans le but d’améliorer les liaisons de transport et les infrastructures routières entre les États membres.

La nouvelle autoroute sera gérée par la CNADNR SA, la société nationale de gestion du réseau routier et autoroutier de Roumanie. Le projet devrait permettre la création de 500 emplois lors de sa phase de mise en œuvre et de 300 autres postes une fois l’autoroute opérationnelle.

Coût total et participation UE

Le projet «Construction of Nadlac – Arad motorway» (Construction de l’autoroute Nadlac – Arad) bénéficie d’un budget total éligible de 251 516 668 EUR, le Fonds de cohésion de l’UE contribuant à hauteur de 213 789 168 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

10/07/2012