Un ample programme de traitement des déchets stimule les investissements

Dans le sud-est de la Roumanie, un programme de recyclage trace la voie dans le domaine d’une collecte des déchets respectueuse de l'environnement. Le projet prévoit une transformation totale de l'approche en matière de collecte et d'élimination des déchets et inclut la construction de deux nouvelles stations de transfert, deux installations de tri et un nouveau site de décharge.

Autres outils

 

L'introduction d'un nouveau système de gestion des déchets solides totalement intégré devrait bénéficier directement aux 723 831 habitants du comté. Le programme regroupe le tri, la collecte, le transport, le traitement et l'élimination des déchets et représente un investissement non négligeable dans les efforts consentis en faveur du recyclage.

Dans le cadre du projet, cinq sites de décharge urbains non conformes à la réglementation pertinente seront fermés, et les installations seront affectées à une autre utilisation.

Cet investissement poursuit trois objectifs principaux : Le premier est l'augmentation tangible de la collecte des déchets en mélange. En 2009, le taux de collecte en milieu rural atteignait à peine 39 % : l'objectif est donc de le porter à 100 %, comme dans les zones urbaines.

Ensuite vient la réduction du volume de déchets biodégradables actuellement mis en décharge. L'objectif d'ici 2016 est de le porter à 35 % de la quantité totale produite en 1995, afin d'instaurer une collecte séparée des déchets dans six zones et deux stations conçues pour traiter les déchets biodégradables. Une campagne de sensibilisation sera mise en œuvre à cet égard pour promouvoir le compostage domestique, réduire les déchets à la source et attirer l'attention sur les avantages potentiels du recyclage.

Troisième objectif : l'augmentation de la quantité totale des déchets collectés, qui sont recyclés à 59 %. Le taux de recyclage visé est de 60 % pour le verre et le papier/carton, 50 % pour le métal et 22,5 % pour le plastique. Pour le bois, il est de 15 %.

Cette initiative respectueuse de l'environnement est censée réduire les décharges illégales et les risques sanitaires et environnementaux associés à ce type d'activité. Plus globalement, la modernisation du système de traitement des déchets devrait augmenter l’attractivité de la région pour les investisseurs.

Le projet devrait créer 196 emplois pendant sa mise en œuvre et 216 emplois supplémentaires une fois terminé.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Integrated waste management system in Constanta County» a fait l'objet d'un investissement total de 56 365 461 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 32 566 520 EUR au titre de l'axe prioritaire «Développement de systèmes intégrés de gestion des déchets et réhabilitation de sites historiquement contaminés» du programme opérationnel «Environnement» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

26/11/2014