Vaste réfection des réseaux d’eau de la province

De vastes travaux d’amélioration des services de l’eau sont actuellement en cours dans huit villes et communes d’une grande province située dans le sud-est de la Roumanie. Ces travaux permettront de fournir à pratiquement l’ensemble de la population qui y réside des systèmes d'adduction d’eau potable et des égouts conformes aux normes européennes.

Autres outils

 

Le projet, qui s'étale sur quatre années, concerne 59 700 personnes et inclut la construction de trois stations d’épuration. Il sera mis en œuvre par la société d’exploitation régionale S.C Apa - Canal Ilfov S.A.

Des mesures de grande ampleur

Partiellement financé par l'Union européenne, le projet consiste en des investissements visant à étendre et à réhabiliter le réseau de distribution d’eau potable, ainsi que le réseau de collecte des eaux usées. Les communes visées sont notamment Pantelimon, Dobroiesti, Bragadiru, Cornetu, Domnesti, Ciorogarla, Branesti et Cernica, qui sont toutes situées dans la province qui entoure la capitale Bucarest. Un des principaux objectifs du projet est d’assurer un environnement plus propre.

Le projet compte, parmi ses principales mesures, l’extension et la réhabilitation des sources souterraines, des conduites d’adduction d’eau, des stations d’épuration et des stations de chloration. Le projet prévoit également la construction et la réhabilitation de bassins de retenue et de stations de pompage, ainsi que l’extension et la réhabilitation des réseaux de distribution.

D’importants travaux seront également réalisés dans le domaine des eaux usées, avec le renforcement et l’extension des conduites de collecte et d’évacuation. De nouvelles stations d'épuration seront construites, à Bragadiru-Cornetu, Domnesti-Ciorogarla et Branesti – avec une capacité de traitement des eaux usées respective en équivalent population de 16 200, 13 000 et 11 330 habitants.

Une couverture presque complète

Une fois le projet terminé, plus de 99 % des personnes vivant dans les régions concernées seront raccordés à des services d’adduction d’eau potable et d’égouttage nouveaux ou améliorés, dont bénéficieront près de 60 000 personnes.

L’amélioration des installations de collecte et de retraitement des eaux usées permettra de réduire sensiblement le volume de pollution organique et de pollution par les nutriments déversé directement dans les eaux réceptrices locales. L’extension des égouts devrait également avoir une multitude d’effets positifs sur l’environnement, notamment grâce à l’élimination de la contamination des eaux souterraines et du sous-sol. De plus, l’économie locale bénéficiera de la création de 170 emplois durant la phase de mise en œuvre du projet, et de près de 50 emplois pendant la phase d’exploitation.

Date de rédaction

30/03/2011