La capitale roumaine va profiter de l’extension et de la modernisation des réseaux d’égouts

Des investissements dans les infrastructures d’égouts à Bucarest et dans les localités avoisinantes vont permettre d’améliorer la qualité de vie de plus de deux millions de personnes. Les travaux prévoient la réhabilitation et l’extension des systèmes de collecte et de traitement des eaux usées.

Autres outils

 

Le projet devrait profiter aux habitants de Bucarest et de onze localités voisines du comté d’Ilfov. Il vise à respecter les obligations de conformité relatives à l’eau, stipulées dans le traité d’adhésion de la Roumanie à l’UE.

Infrastructures relatives aux eaux usées

Le programme global a été divisé en deux phases, pour des raisons à la fois environnementales, techniques et financières. Le projet évoqué ici couvre la première phase et comprend les points suivants:

  • l’extension de l’usine de traitement des eaux usées située dans la commune de Glina, au sud-est de Bucarest;
  • la construction d’un incinérateur de boues;
  • une initiative visant à réduire les infiltrations dans la municipalité de Caseta, avec la construction d’un système de drainage, complétée par d’autres travaux au niveau des canalisations de sortie du système de drainage des lacs Titan, Carol et Tinetetului. Plusieurs collecteurs d’égouts majeurs sont aussi réhabilités dans le cadre du projet.

Grâce au projet, la qualité de la Dambovita satisfera aussi aux objectifs fixés par le plan de gestion du bassin versant correspondant.

Par ailleurs, les financements européens couvrent l’assistance technique pour la gestion du projet et la supervision de travaux, ainsi que les services d’audit.

La deuxième phase du projet devrait être menée à bien entre 2014 et 2020. Elle inclura d’importants travaux de modernisation du réseau d’égouts autour de Caseta.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Finalisation of Glina WWTP, rehabilitation of the main sewer collectors and of Dambovita sewer collector canal (CASETA), Bucharest Municipality» a fait l’objet d’un investissement total de 258 352 050 EUR. La contribution du Fonds de cohésion de l’UE s’élève à 130 491 396 EUR dans le cadre du programme opérationnel «Environnement» pour la période de programmation 2007-2013. Les travaux relèvent de la priorité «Extension et modernisation des systèmes d’approvisionnement en eau et de gestion des eaux usées».


Date de rédaction

24/09/2014