Extension du réseau d’égouttage dans le comté montagneux de Harghita

Des mesures visant à raccorder les habitants du comté au réseau d’approvisionnement en eau potable et d’évacuation des eaux usées réduiront la pollution dans une région célèbre pour l’excellence de ses sources thermales.

Autres outils

 

Ce projet améliorera et étendra le réseau d’approvisionnement en eau potable et le réseau d’évacuation dans quatre villes du comté de Harghita, en Transylvanie orientale.

Objectif: 99 % de la population

72 000 personnes bénéficieront des améliorations des infrastructures. Les travaux se concentreront dans la ville de Miercurea Ciuc, capitale du comté, la ville de Vlahita, à l’ouest, et les deux villages de Sandominic Madaras et de Siculeni-Ciceu, au nord. Au terme du projet, 99 % de la population de ces zones devrait être raccordée à un réseau d’eau potable de qualité et au réseau d’évacuation des eaux usées.

Avantages environnementaux

Harghita est un comté montagneux célèbre pour ses sources thermales, où plusieurs villages sont concentrés dans des vallées tenaillées entre les anciennes crêtes volcaniques.

Améliorer la collecte et le traitement des eaux usées réduira de façon significative le déversement d’eaux usées dans les cours d’eau locaux, réduisant ainsi la pollution organique et provoquée par les éléments nutritifs des rivières, des ruisseaux et des lacs, ainsi que la contamination des eaux souterraines et des sources en sous-sol. Le respect de ces normes plus élevées fait partie des engagements pris par la Roumanie envers la protection de l’environnement lors de son adhésion à l’Union européenne en 2007.

La Compagnie régionale des eaux S.C. HARVIZ SA prendra les travaux en charge. Ceux-ci comprennent, pour leur volet «approvisionnement en eau potable», la réhabilitation de trois stations d’épuration existantes, la construction ou la réparation de cinq stations de chloration et l’extension et la modernisation de 30 km de conduites, de 11 réservoirs et du réseau de transmission sur 99 km.

Pour le volet «traitement des eaux usées», le réseau d’égouttage sera étendu de 109 km et 40 stations de pompage seront entièrement construites ou modernisées. Deux stations d’épuration existantes, à Vlahita et à Madaras, seront modernisées et leur capacité accrue afin de répondre aux besoins de la population nouvellement raccordée au réseau.

Le projet créera 233 emplois pendant la phase des travaux qui devraient se terminer avant la fin de l’année 2015. Dix autres nouveaux emplois seront par ailleurs créés à long terme.

Coût total et financement UE

Le projet «Extension and rehabilitation of water and wastewater infrastructure in Harghita» (Extension et réhabilitation des infrastructures d’approvisionnement en eau potable et de traitement des eaux usées dans le comté de Harghita) bénéficie d’un budget total éligible de 72 323 653 EUR, le Fonds européen de développement régional contribuant à hauteur de 56 741 522 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

10/07/2012