Réhabiliter les canaux pour stimuler l’économie locale

Une vaste initiative de réhabilitation des canaux mise en œuvre dans la région du sud-est de la Roumanie permettra de renforcer la sécurité et d’accroître la capacité d’utilisation des canaux à l’embouchure du Danube tout en créant plusieurs centaines d’emplois.

Autres outils

 

Ce projet consistera à moderniser et à réhabiliter les équipements et installations sur les canaux Mer noire – Danube (CDMN) et Midia Navodari – Poarta Alba (CPAMN), de manière à garantir des liaisons de qualité entre le port de Constanta et le Danube. Le Danube fait partie du réseau transeuropéen de transport (RTE-T) et de l’axe prioritaire «Rhin/Meuse-Main-Danube».

La mise en œuvre se déroulera en deux phases. La première est couverte par la présente décision, tandis que la deuxième sera cofinancée dans le cadre de la période de programmation 2014-2020. La première phase comprend différents travaux de réhabilitation: sas 2 de l’écluse d’Agigea, sur la rive droite du CDMN; sas 2 de l’écluse de Cernavoda, au même endroit, et sas 1 de l’écluse d’Ovidiu, sur la rive gauche du CPAMN. La phase deux consistera en la réhabilitation de trois sas, de stations de pompage et de galeries d’évacuation des crues.

Un projet aux nombreux avantages

Une fois les deux phases de réhabilitation achevées, le projet devrait permettre de réduire le nombre d’accidents lors du transit sur les canaux, de 13 à trois par an. La disponibilité annuelle des canaux devrait aussi s’en trouver améliorée et atteindre 95 %, contre 45 % actuellement. Le projet bénéficiera principalement aux utilisateurs des deux canaux ainsi qu’à la zone avoisinante en général, puisqu’ils seront mieux protégés contre les inondations grâce à la réhabilitation des stations de pompage et aux galeries d’évacuation des crues. Enfin, 48 emplois devraient être créés durant la phase de mise en œuvre, et 360 autres une fois celle-ci achevée.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Locks Modernization: equipment and installations» bénéficiera d’un investissement total de 105 528 061 EUR. La contribution du Fonds de cohésion s’élève à 55 475 950 EUR au titre du programme opérationnel «Transports» pour la période de programmation 2007-2013. Ces travaux relèvent de l’axe prioritaire «Modernisation et développement des axes prioritaires RTE-T en vue de la mise en place d’un système de transport durable, intégré avec les réseaux européens de transport».

Date de rédaction

27/05/2015