Le județ d’Arad salue l’amélioration du réseau d’alimentation en eau et de traitement des eaux usées

Afin d’augmenter la qualité de vie de la population locale, ce projet met l’accent sur l’amélioration du traitement et de la distribution de l’eau potable, et sur la collecte et le traitement des eaux usées dans le județ d’Arad, notamment la construction et la modernisation de sept stations d’épuration des eaux usées.

Autres outils

 

Quelque 261 218 riverains dans la zone du projet bénéficieront directement de l’amélioration des services d’eau, avec 98 % de la population des municipalités concernées connectés à l’approvisionnement en eau potable et 96 % raccordés au système d’assainissement.

Une première étape vers un système moderne

Ce projet représente la première étape d’un plan d’investissement à long terme visant à développer et rénover les réseaux de distribution d’eau et circuits d’eaux usées du județ d’Arad. Les agglomérations concernées sont Ghioroc, Ineu, Arad, Fantanele, Curtici, Macea, Santana, Pancota, Galsa, Paulis, Siria, Pecica, Lipova et Nadlac. La société «S.C. Compania de Apa Arad S.A.» sera chargée de gérer ce projet, qui devrait générer 400 emplois directs durant la phase de construction initiale et 14 autres, une fois opérationnel.

Une plus grande couverture raccorde plus de citoyens

Après l’achèvement du projet, 69 894 riverains supplémentaires seront raccordés à un système de gestion des eaux usées conforme, et 14 352 autres à un système d’approvisionnement sûr en eau potable. Le résultat final devrait également permettre à cette région de satisfaire aux obligations de conformité des eaux définies dans le traité d’adhésion, ainsi qu’aux objectifs du Programme opérationnel sectoriel pour l’environnement.

Faire baisser les niveaux de pollution

Les travaux entrepris impliquent principalement des mesures visant à réhabiliter les champs de captage, les stations d’eau potable et les conduites d’acheminement de l’eau, à étendre et réhabiliter le réseau de distribution, y compris les stations de pompage, à réhabiliter les réservoirs, à étendre et réhabiliter le réseau d’assainissement, y compris les stations de pompage, et à construire et rénover sept stations d’épuration des eaux usées.

En termes d’impacts environnementaux, l’amélioration de la collecte et du traitement des eaux usées entraînera une diminution considérable de la charge de pollution organique et de pollution par les nutriments déversée directement dans les eaux réceptrices. D’autres gains écologiques considérables résulteront également de l’élimination de la contamination des eaux souterraines et du sous-sol.

Date de rédaction

28/09/2011