L’archipel portugais à la conquête de l’espace

Ce projet haute technologie prévoit l’installation d’un centre de suivi des satellites à Madère, permettant à la région de suivre le mouvement des satellites et de proposer des services connexes.

Autres outils

 

Motivée par la volonté d’exploiter son potentiel économique, Madère vise très loin et très haut avec ce projet satellitaire, qui dynamisera l’innovation et le développement local et fera avancer sa société du savoir.

L’aire de lancement

La société Eutelsat Madeira est à la tête du projet. Elle fait partie du groupe Eutelsat Communications, qui est implanté dans quatorze pays, génère quelque 850 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie près de 590 personnes de vingt-huit nationalités différentes. C’est le premier opérateur satellitaire de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique, et l’un des trois premiers opérateurs mondiaux de services de télécommunications (services fixes par satellite), assurant la transmission de signaux de radio et de télévision, ainsi que des communications d’entreprise, et offrant un accès Internet à plus de 90 % de la planète. Le projet actuel cible deux secteurs d’activité de la communication spatiale : d’une part le contrôle des satellites géostationnaires, d’autre part les capacités de commercialisation et les services de télécommunications par satellite.

Suivre l’action

Les installations de la société seront construites à partir de zéro. Une fois achevées, elles abriteront au total vingt-cinq répéteurs (dix répéteurs en bande C et quinze répéteurs en bande Ku) et huit stations terriennes. Grâce à ces équipements et à la situation géographique de Madère, Eutelsat Madeira ambitionne de devenir l’un des premiers centres de contrôle des satellites et d’autres structures en orbite géostationnaire, principalement ceux de sa holding, mais également ceux d’autres opérateurs intéressés par les services qu’elle propose. La société sera dotée de capacités lui permettant de contrôler jusqu’à huit satellites, bien que le nombre de satellites suivis à partir du site puisse être augmenté si cela s’avère nécessaire.

Alimenter l’économie

Une fois l’exploitation lancée, la population et les entreprises de la région bénéficieront d’une réaction en chaîne économique, financière et sociale, notamment de l’apparition d’un nouveau secteur d’activité haute technologie, ainsi que des projets technologiques et des contrats de sous-traitance à valeur ajoutée potentiels qui en dérivent.
Ce projet s’inscrit également dans la lignée des principaux objectifs stratégiques du programme opérationnel « Intervir+ », à savoir les objectifs ayant trait à l’innovation, au développement technologique et à la société du savoir. Par ailleurs, il permettra de promouvoir Madère, l’une des régions les plus aux marges de l’Union européenne, comme étant un pôle d’investissement attractif.


Date de rédaction

07/02/2011