Nouvelles stations d’épuration pour Lisbonne

Un projet portant sur le développement de nouvelles infrastructures de traitement des eaux usées dans la région de Lisbonne devrait profiter à 325 000 résidents locaux. Les investissements prévus sont destinés à couvrir le coût de deux unités de traitement, la construction et la modernisation de plusieurs stations de pompage, ainsi que l'aménagement de quelque 35 km de conduites de drainage supplémentaires.

Autres outils

 

Le projet concerne plus particulièrement les municipalités de Barreiro, Moita et Seixal, où il entend améliorer la qualité des eaux usées rejetées dans l'estuaire du Tage tout proche.

L'une des stations servira les municipalités de Barriero et de Moita. Son rendement s'élève à 294 000 eh (équivalents habitant, une unité de mesure objectivant la pollution produite par la population locale sur une période de 24 heures), à un débit moyen de 64 790 m³/jour.

Le traitement comprend un procédé de désinfection basé sur une technologie à radiation par ultraviolets. Parmi les systèmes connexes de cette unité, citons la construction de huit nouvelles stations de pompage, la modernisation de quatre stations existantes et l'aménagement de quelque 25 km de conduites supplémentaires.

La station d'épuration de Seixal est quant à elle capable de traiter 155 000 eh à un débit moyen de 42 050 m³/jour. Son procédé de désinfection utilise lui aussi la radiation par ultraviolets. Parmi les systèmes connexes, citons la construction de quatre nouvelles stations de pompage, la modernisation de deux stations existantes et l'aménagement d'environ 10 km de conduites.

L'infrastructure est gérée par Simarsul, une entreprise publique. Ce projet devrait créer 21 emplois.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Simarsul» dispose d'un budget total de 61 239 784 EUR. La contribution du Fonds de cohésion de l’UE s’élève à 22 184 783 EUR au titre de la priorité «Prévention, gestion et contrôle des risques naturels et technologiques» du programme opérationnel «Amélioration territoriale» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

09/04/2014