De nouveaux équipements pour stimuler l’emploi et susciter l’innovation

En modernisant les équipements de son principal site d’activité, situé à Estarreja, le plus grand fournisseur de gaz industriels du Portugal vise à étendre ses activités et à renforcer sa compétitivité. Le projet est en partie soutenu par l’Union européenne, et devrait entraîner la création d’emplois qualifiés au niveau local.

Autres outils

 

Grâce à ces nouvelles infrastructures, la Sociedade Portuguesa do Ar Líquido, Lda (Air Liquide Portugal) pourra utiliser du gaz naturel au lieu de naphta pour fabriquer ses produits. La société investira également une partie des fonds dans de nouvelles installations de fabrication d’oxygène sur un autre site.

Une production de gaz supérieure

Fondée en 1923, Air Liquide Portugal est membre de la multinationale «Groupe Air Liquide», qui produit des gaz industriels à usage industriel, médical et environnemental. La société a son siège social à Estarreja, à quelque 50 km au sud de Porto, et fournit un grand nombre d’applications à pratiquement tous les secteurs industriels portugais. Elle emploie plus de 300 personnes.

Le projet vise à promouvoir l’innovation dans les entreprises – un des objectifs du programme opérationnel portugais «Facteurs de compétitivité» – en augmentant la production de biens et de services marchands. Il est notamment axé sur les usines, les machines et l'assistance technique. Son principal objectif est la modernisation et l’expansion des capacités de production d’Estarreja. Ces dernières produisent, pour d’autres sociétés, du monoxyde de carbone (CO) et de l’hydrogène (H2) qui sont utilisés dans la production de diisocyanate de méthylènediphényle et d’aniline.

La plus grande partie du projet couvre les dépenses d’investissement se rapportant à de nouvelles installations de reformage du méthane à la vapeur d'eau (SMR) (mais pas leur construction) fonctionnant au gaz naturel. Ces installations produiront jusqu’à 30 MN/m3 par an de monoxyde de carbone et 122 MN/m3 par an d’hydrogène. Sur son site de Vila Velha de Ródão, la société investira également une petite partie des fonds (3 % du budget total) dans de nouvelles installations pour produire jusqu’à 8,1 MN/m3 par an d'oxygène liquide (O2) sur place, plutôt que de le livrer aux clients par camion-citerne.

Garantie d’emploi

Le projet permettra en outre de préserver quelque 30 emplois au sein de la société et de créer localement près de 250 emplois indirects, pendant la phase de mise en œuvre, dans des domaines d’activité tels que la métallurgie, l’instrumentation, la peinture et les équipements de sécurité. Le projet devrait également permettre de renforcer les connaissances techniques des employés, garantissant ainsi la compétitivité et l’innovation d’Air Liquide Portugal.

En matière d’environnement, le projet permettra de réduire les émissions polluantes de l'entreprise. Selon les estimations, 4 % des investissements totaux seront consacrés à des initiatives dans le domaine de l’environnement.

Date de rédaction

21/02/2011