La construction d’une usine de plastique de pointe devrait revigorer l’économie d’Alentejo

Autres outils

 

L’activité économique de la région d’Alentejo, connue pour ses paysages vallonnés et la richesse de ses terres, est principalement axée sur l’agriculture. L’objectif du projet est de construire une usine destinée à la production d’un produit chimique appelé ATP (acide téréphtalique purifié) dans la zone industrielle de Sines. Les arguments avancés par le Portugal en vue de l’obtention du financement public reposaient sur les retombées significatives du projet en matière d’emploi hautement qualifié, sur sa capacité à stimuler le développement économique de la région et sur les autres bienfaits socio-économiques qu’il engendrerait.

Une solution chimique

La firme responsable du projet s’appelle Artlant PTA, une coentreprise qui compte quatre actionnaires: La Seda de Barcelona (LSB), ECS Capital, Caixa Capital et InovCapital. LSB, l’actionnaire majoritaire, est un groupe actif dans l’industrie des emballages en plastique. Pour mener à bien ce projet, Artlant PTA supervisera la construction d’une usine et de silos de stockage pour les matières premières et le produit fini. L’entreprise installera également les conduites, une usine de traitement, ainsi que des bureaux pour les départements administratif et logistique. Artlant PTA fera l’acquisition de licences afin de pouvoir utiliser les meilleures technologies existantes.

L’ATP qui sera fabriqué dans l’usine est un produit chimique utilisé dans la production de polyéthylène téréphtalate (PET) et de fibres artificielles pour l’industrie textile. Le PET est l’un des plastiques les plus couramment utilisés dans l’industrie de l’emballage. Grâce aux progrès technologiques récents, le PET est devenu plus écologique, plus durable et mieux recyclable que les autres polymères. La nouvelle usine fabriquera 700 000 tonnes d’ATP. Le produit sera par la suite utilisé dans l’ensemble de la zone industrielle de Sines.

Un coup d’envoi pour l’industrie

Les avantages que représente ce projet sont manifestes. L’emploi est l’objectif principal. Le projet entraînera directement et indirectement la création de postes. L’objectif, lors de la phase de mise en œuvre, est de créer 25 emplois directs et 50 emplois indirects. Ensuite, lors de la phase opérationnelle, 125 emplois directs et 150 emplois indirects devraient être créés. Ces objectifs auront des retombées économiques et sociales positives. La majorité de ces emplois nécessiteront un niveau élevé de qualification, ce qui attirera dans la région un important savoir-faire technologique. C’est là un avantage crucial.

La production locale d’ATP apportera une plus-value au secteur portugais de la pétrochimie. En outre, les techniques de pointe utilisées dans l’usine permettront d’augmenter la productivité de façon considérable tout en garantissant des effets négatifs minimes sur l’environnement. Dans l’ensemble, la mise en œuvre de ce projet, conforme aux ambitions du programme opérationnel, aura un effet positif sur la compétitivité.


Coût total et financement de l’UE

Le projet «Artlant PTA, SA» dispose d’un budget éligible total de 399 945 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 38 821 849 EUR pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

23/01/2013