Vers une amélioration de la qualité de l’eau en Pologne

Un nouveau projet est consacré à l’amélioration des normes de qualité de l’eau et de l’approvisionnement en eau pour des milliers de personnes dans l’est de la Pologne.

Autres outils

 

Les travaux d’extension et de modernisation des systèmes d’alimentation en eau et d’égouttage de la ville de Lublin feront appel à des technologies de construction et à des technologies environnementales de pointe pour accroître les taux de collecte de l’eau, réduire les fuites et améliorer l’efficacité énergétique. Ils permettront la mise en conformité de la région avec les lois européennes et nationales relatives au traitement des eaux usées.

Plus d’eau, moins de déchets

58,53 kilomètres de nouvelles canalisations pour l’évacuation des eaux usées seront construites dans le cadre de ce projet, une extension qui portera les taux de collecte des déchets à 97,58 % et qui permettra de relier 7 108 habitants supplémentaires au système d’évacuation. La couverture du réseau de distribution d’eau sera étendue à 98,5 % grâce à la construction de 3,86 kilomètres de nouvelles conduites, permettant ainsi d’y relier 82 nouveaux clients.

D’autres travaux de réfection des réseaux d’égouttage et de distribution sont également prévus afin de réduire les fuites et les pannes du système. 16 nouveaux emplois devraient être créés pendant la durée du projet, et trois emplois à long terme seront créés après son achèvement. L’objectif global est de réduire l’utilisation d’énergie à Lublin via l’amélioration de l’efficacité énergétique.

Un plan en quatre phases

Le projet de Lublin comprend quatre phases. La première, la modernisation des infrastructures de traitement des eaux usées de Hajdów, consiste notamment à rénover la station de pompage existante et à améliorer le traitement des boues résiduaires. Le traitement des boues résiduaires, un processus crucial, sera amélioré de bout en bout, depuis la fermentation et le pompage jusqu’à la phase d’épaississement. L’utilisation accrue des biogaz naturels issus des déchets réduira la consommation des combustibles fossiles. Cette phase comprend également la modernisation d’une centrale électrocalogène (CHP), qui permettra de produire de l’électricité et de la chaleur en utilisant du gaz naturel en lieu et place du charbon. Même les systèmes de commande, les postes de supervision et les autres équipements des bâtiments seront remis à neuf.

Une deuxième partie du projet consistera à la fois à construire et à moderniser le réseau d’égouts. Tous les travaux effectués durant cette phase seront conçus dans le souci du respect de l’environnement. Les procédures ne nécessitant pas de creusement seront privilégiées, dans la mesure du possible, par exemple en faisant appel aux techniques du forage et de la gravité.

Lors de la troisième phase du projet, deux des quatre réservoirs d’eau potable existants de Zemborzycka seront restaurés. Les réservoirs et les valves seront repensés ou installés de manière telle qu’ils puissent fonctionner efficacement et en toute sécurité quelles que soient les conditions météorologiques.

La quatrième phase verra la rénovation et la consolidation de 2,3 kilomètres du réseau d’alimentation en eau, toujours en privilégiant les techniques les plus respectueuses de l’environnement.


Date de rédaction

23/10/2012