Modernisation bienvenue d’un réseau municipal d’égouts et de distribution d’eau

La plus grande ville du nord-est de la Pologne prévoit de moderniser et d’étendre son réseau d’égouts et de distribution d’eau. À terme, ce projet bénéficiera aux milliers d’habitants de Białystok et d’une ville voisine, à 8 kilomètres au nord.

Autres outils

 

Ces travaux résoudront les nombreux problèmes que rencontre le réseau d’égouts et de distribution d’eau de la région. Au total, quelque 112 kilomètres de canalisations seront construits ou remis en état.

Des travaux portant sur 112 kilomètres de canalisations

Capitale de la voïvodie de Podlachie, Białystok compte environ 295 000 habitants. En août 2009, la Pologne a présenté un projet majeur, visant à moderniser et étendre le réseau d’égouts et de distribution d’eau de la ville, ainsi qu’à améliorer le canal des égouts la reliant à la petite ville de Wasilków, au nord.

Ce projet, cofinancé par l’UE, s’attaquera aux divers problèmes que présente le réseau d’égouts et de distribution d’eau. On déplore entre autres l’absence de réseaux sanitaires et d’approvisionnement en eau dans certaines parties de la ville et le mauvais état du réseau d’égouts actuel, entraînant souvent des incidents de fonctionnement, des fuites et des infiltrations d’eau dans les canaux. Le mauvais état et la capacité insuffisante des canalisations d’égout, le mauvais état des canalisations de distribution d’eau (l’emploi de matériaux inappropriés est à l’origine de fréquents incidents) et la contamination secondaire de l’eau potable figurent parmi les autres problèmes à résoudre.

En termes de longueur de canalisations, la plus grande partie des travaux réalisés au titre de ce projet pluriannuel concerne le réseau d’égouts. Au total, près de 70 kilomètres de canalisations seront construits ou modernisés, dont 10 kilomètres de canalisations destinées à l’évacuation des eaux de pluie. Ce projet prévoit également la construction ou la modernisation des infrastructures associées (séparateurs et stations de pompage intermédiaires, dispositifs de prétraitement des eaux résiduaires).

S’agissant du réseau de distribution d’eau, les travaux prévus comprennent la construction ou la modernisation d’un réseau de canalisations d’une longueur totale de 42 kilomètres, sans oublier les infrastructures associées, telles que les stations de pompage et les chambres de mesure qui transmettent par radio des informations sur la distribution d’eau.

Un réseau aux normes européennes

Il est espéré que ce projet permettra à 5 400 habitants de plus d’utiliser le réseau d’égouts municipal et à 1 450 personnes de plus d’être reliées au réseau d’approvisionnement en eau potable. Ceci se traduirait par une augmentation de la couverture du réseau d’égouts de la ville, passant de 96,3 % à 98,1 %, la couverture du réseau de distribution d’eau passant pour sa part de 99,1 % à 99,5 %.

Une fois le projet achevé, grâce à l’amélioration des infrastructures d’égouts et de distribution d’eau, la ville sera en conformité avec les normes européennes les plus récentes en la matière. Les autres avantages attendus de ce projet sont l’amélioration de la qualité de vie des habitants, de nouvelles perspectives de croissance économique et une meilleure protection de l’environnement.

Date de rédaction

22/09/2010