Amélioration des systèmes d’eau et d’eaux usées

Ce projet a pour objectif de moderniser et d’étendre les systèmes de distribution d’eau, d’évacuation des eaux usées et de recueil des eaux de pluie de Mikołów. Il permettra alors d’augmenter le taux de raccordement au système d’assainissement, d’assurer de meilleures normes de service et de réduire l’impact sur l’environnement.

Autres outils

 

Le projet prévoit des travaux colossaux pour la construction de 162 km de conduites d’évacuation des eaux usées. Ces travaux permettront d’offrir de meilleurs services aux habitants, aux industries, aux entreprises et aux entités du service public tout en stimulant la compétitivité de la région.

Un plus grand nombre d'habitants raccordés au réseau

Le projet a été initié en réponse aux insuffisances du système hydrique actuellement en place à Mikołów, dans la province de Silésie. L’entreprise qui bénéficiera des investissements est la société Zakład Inżynierii Miejskiej, détenue à 100 % par la commune de Mikołów. Actuellement, seuls 61% des habitants sont raccordés au réseau d’assainissement. Une fois le projet terminé, le taux de couverture du réseau atteindra un équivalent habitant (EH) de 99 %, ce qui représente un total de 17 219 EH.

Avec la construction de 162 km de conduites d’évacuation des eaux usées et de 29 km de conduites d’eaux pluviales et la modernisation de 29 km de conduites d’approvisionnement en eau, la commune espère que les nouvelles infrastructures contribueront à améliorer l’image de la région et attireront des investissements, ce qui à son tour permettra de stimuler la compétitivité de la région. Le projet entraînera également la création de vingt-deux emplois directs au cours de la phase de travaux, et six une fois le système mis en place et opérationnel.

Réduire les risques pour les habitants et l’environnement

Les effets du projet se feront ressentir à de nombreux égards, en contribuant notamment à l’égalité des chances et en donnant aux habitants des zones rurales un accès aux infrastructures de base. Parallèlement, les risques d’inondation dans les zones résidentielles situées sur des points bas seront limités grâce à l’amélioration du système d’évacuation des eaux ainsi que de la qualité des services et des infrastructures, notamment en remplaçant les canalisations fabriquées à l’aide de matériaux inadaptés (conduites en amiante-ciment).

L’environnement occupe une place prépondérante dans ce projet, et sera le premier à en bénéficier, notamment grâce à la modernisation des égouts et des canalisations de recueil des eaux de pluie (actuellement dans un état technique déplorable), à l’étanchéisation des fosses septiques (qui ont récemment été à l’origine d’une contamination des sols par l’infiltration des eaux usées), et à une meilleure séparation des systèmes d’égouts et d’eaux pluviales. Ces systèmes permettront également d’améliorer sensiblement la gestion de l’eau et des eaux usées. De nouveaux équipements de haute technologie viendront appuyer cette gestion, notamment des systèmes de contrôle basés sur une technologie GSM/GPRS. Cet appareil sera utilisé pour afficher les paramètres et contrôler le réseau à distance.

Date de rédaction

21/02/2011