Incinérateur de déchets à Cracovie pour récupérer l’énergie des déchets ménagers et industriels

La construction d’un incinérateur de déchets à Cracovie permettra à la ville d’éliminer les déchets selon des normes environnementales élevées et de créer une nouvelle source d’électricité et de chaleur.

Autres outils

 

Ce projet consiste à assurer le trait d’union structurel manquant dans le système d’élimination des déchets de la ville pour permettre à la ville du sud de la Pologne d’éliminer ses déchets selon la législation nationale et européenne.

Récupération d’énergie pour alimenter la ville

L’incinérateur a été conçu pour traiter et récupérer de l’énergie à partir des déchets de près de 750 000 habitants de la ville et comprendra deux lignes d’exploitation indépendante, chacune dotée d’une capacité de 14 tonnes par heure. Il est prévu qu’il soit ensuite connecté aux systèmes de chauffage, d’électricité, de traitement des eaux usées et d’alimentation en eau pour leur fournir de l’énergie.

Les véhicules transportant les déchets vers et depuis l’incinérateur seront pesés sur des balances automatiques équipées d’instruments et de logiciels spécialisés, qui assureront le suivi complet des composants chimiques des déchets. Les cendres volantes et résidus du processus d’épuration des gaz brûlés seront stabilisés et solidifiés chimiquement avant le traitement en décharge contrôlée ou leur utilisation à d’autres fins.

Récupérer des matériaux de construction du processus d’incinération

Quelque 80% de l’intégralité du flux de cendres de grille et de ferrailles seront utilisés en tant que matériaux de construction, par exemple comme couche de base pour construire des routes.

Il est probable que près de 13% des déchets traités seront catégorisés comme inaptes au recyclage et éliminés dans une décharge contrôlée. L’énergie dégagée par les déchets incinérés sera récupérée à partir d’une chaudière reliée à un four et un échangeur thermique connecté à une turbine permettra la cogénération d’électricité et de chaleur. Un traitement efficace garantira le respect des normes rigoureuses en matière d’émissions.

Le volume total des déchets traités par le nouvel incinérateur en 2015, la première année complète de fonctionnement, devrait tourner autour des 221 462 tonnes. Une fois l’incinérateur opérationnel, il devrait créer 65 emplois directs.


Date de rédaction

11/12/2012